Posts Tagged ‘tranwrd’

h1

Protégé : Newsletter Exercices – n°1 : Solution

juillet 14, 2012

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publicités
h1

Plusieurs mots d’un paramètre de macro à mettre entre guillemets (%QSYSFUNC, %STR(), TRANWRD)

mai 28, 2009

Mettre entre guillemets les mots contenus dans une macro variable SAS et les séparer par des virgules est possible au moyen des fonction %STR(), %QSYSFUNC et TRANWRD. Dans quel cas est-ce utile ? Comment se décompose cette syntaxe ?

1. Dans quel cas a-t-on besoin d’ajouter des guillemets et virgules ?

Lors de l’écriture d’une macro, vous pouvez avoir besoin d’autoriser plus d’un mot dans un des paramètres.

options mprint;

%macro test (multival=);

%mend test;

%test (multival=Alfred William);

Note : l’option MPRINT de l’instruction OPTIONS permettra de voir la résolution de la macro dans la log.

Ensuite, le contenu de ce paramètre traité comme une macro variable peut être appelé dans une condition. Dans l’exemple qui suit « Alfred », »William » sera remplacée par la macro variable mise à jour.

proc print data=sashelp.class (where=(name = (« Alfred », »William »));

run;

Il faut pour cela mettre la macro variable à jour en ajoutant des guillemets et la virgule comme séparateur.

2. Comment ajouter guillemets et virgules ?

2.1 Un mot

Dans le cas d’un paramètre avec un mot, on peut ajouter %str(% ») devant et derrière. Le symbole % permet d’introduire les caractères spéciaux comme le guillemet.

%let multival=%str(% »)&multival.%str(% »);

La macro donne alors :

%macro test (multival=);

%let multival=%str(% »)&multival.%str(% »);

proc print data=sashelp.class (where=(name = &multival.));

run;

%mend test;

%test (multival=Alfred);

2.2 Plus d’un mot

Pour mettre entre guillemets plus d’un mot, l’espace entre les mots sera remplacé par « , » (guillemet, virgule, guillemet) au moyen de la fonction TRANWRD.

%qsysfunc(tranwrd(&multival.,%str( ),%str(% »,% »)))

Pour exécuter cette fonction, qui n’a pas d’équivalent dans les macros fonctions, il faut englober le tout dans %SYSFUNC/%QSYSFUNC. La présence de la virgule oblige dans notre cas à utiliser %QSYSFUNC.

%macro test (multival=);

%let multival=%str(% »)%qsysfunc(tranwrd(&multival.,%str( ),%str(% »,% »)))%str(% »);

proc print data=sashelp.class (where=(name in (&multival.));

run;

%mend test;

%test (multival=Alfred William);

2.3 Plus d’un mot mis en majuscule

Enfin, pour ne pas tenir compte de la case, le texte peut être mis en majuscule au moyen de la fonction %UPCASE.

where=(upcase(name) in (%upcase(&multival.))

Cela donne :

%macro test (multival=);

%let multival=%str(% »)%qsysfunc(tranwrd(&multival.,%str( ),%str(% »,% »)))%str(% »);

proc print data=sashelp.class (where=(upcase(name) in (%upcase(&multival.))));

run;

%mend test;

%test (multival=Alfred William);

Lectures complémentaires

h1

Enlever certains caractères spéciaux avec la fonction TRANSLATE

février 23, 2009

Cet article est réécrit. Découvrez le sur : programmeur-pro.com

 

 

Les 256 caractères ASCII (American Standard Code for Information Interchange) comprennent :

  • les lettres de l’alphabet,
  • les chiffres
  • des lettres accentuées propres à certains langues comme le E accent aigü
  • des caractères non imprimables comme un tabulation, un retour à la ligne ou un espace.  

Ils peuvent notamment arriver dans une table suite à l’importation d’un fichier Excel où ils sont présents. En général, la plupart de ces caractères spéciaxu ne sont pas désirés.

Quels sont ces caractères et comment les éliminer ?

1. Quels sont les 34 caractères non imprimables ?

Les caractères ASCII sont numérotés :

  • de 0 à 256 (valeur décimale)
  • de 00 à FF (valeur hexadécimal)
  • Unicode

 

Cet article est réécrit. Découvrez le sur : programmeur-pro.com

 

Les 33 premiers caractères (0 à 32) et le caractère 127 sont forment les caractères non imprimables.

 DEC HEX  Description
  0   00   NUL Null
  1   01   STX Start of Header
  2   02   SOT Start of Text
  3   03   ETX End of Text
  4   04   EOT End of Transmission
  5   05   ENQ Enquiry
  6   06   ACK Acknowledge
  7   07   BEL Bell
  8   08   BS BackSpace
  9   09   HT Horizontal Tabulation
 10   0A   LF Line Feed
 11   0B   VT Vertical Tabulation
 12   0C   FF Form Feed
 13   0D   CR Carriage Return
 14   0E   SO Shift Out
 15   0F   SI Shift In
 16   10   DLE Data Link Escape
 17   11   DC1 Device Control 1 (XON)
 18   12   DC2 Device Control 2
 19   13   DC3 Device Control 3 (XOFF)
 20   14   DC4 Device Control 4
 21   15   NAK Negative acknowledge
 22   16   SYN Synchronous Idle
 23   17   ETB End of Transmission Block
 24   18   CAN Cancel
 25   19   EM End of Medium
 26   1A   SUB Substitute
 27   1B   ESC Escape
 28   1C   FS File Separator
 29   1D   GS Group Separator
 30   1E   RS Record Separator
 31   1F   US Unit Separator
 32   20   [Space] Space
127   7F   DEL Delete

Source : ascii-table.com

 

Cet article est réécrit. Découvrez le sur : programmeur-pro.com

 

2. Un exemple, le symbole « Line Feed »

L’image ci-dessous présent ene feuille Excel. La cellule A1 contient un passage à la ligne. Celui-ci indique la présence du caractère spéciale 0A (valeur hexadécimale).

hexadecimal_fr

Après la création d’une table SAS à partir d’un PROC IMPORT, cela donne un petit carré qui ne s’imprimera pas.

hexa_sas_fr

2. Comment éliminer des caractères spéciaux?

En fait, deux choix se présentent :

  • soit vous éliminez les caractères spéciaux,
  • soit vous les remplacez par des blancs

Dans les deux cas, la fonction TRANSLATE peut servir.

Créer le data set pour l’exemple :

data sasref;
   f1=cat('Partie1','0A'x,'Partie2');
run;

Enlever le caractères spécial spécial grâce à la fonction TRANSLATE : la fonction TRANSLATE est composée de trois paramètres : le texte d’origine, les nouveaux caractères et les caractères à remplacer.

data sasref;
   set sasref;
   f2=translate(f1,' ','0A'x);
run;

Le résultat : J’ai choisi de créer une nouvelle variable F2 afin d’afficher simultanément le texte avant et le texte après.

hexa_sas_apres

La différence entre les fonctions TRANSLATE et TRANWRD :

  • A la différence de la fonction TRANWRD, chacune des lettres est remplacée et non des mots.
  • De plus, ici les caractères à remplacer sont cités en dernier (3ème paramètre de la fonction TRANSLATE). Tandis que TRANWRD commence par eux (2ème paramètre de laf onction TRANWRD).

Remplacer plus d’un caractère  : vous pouvez lister autant de caractères hexadécimaux dans le troisième paramètre de la fonction TRANSLATE.

Ici, SAS remplacera les dix premiers caractères ASCII numérotés 00, 01, 02,…09, 0A, s’ils existent, pas un espace.

data sasref;
   set sasref;
   f2=translate(f1,' ','000102030405060708090A'x);
run;

 

Cet article est réécrit. Découvrez le sur : programmeur-pro.com

 

Lectures complémentaires :

 

Cet article est réécrit. Découvrez le sur : programmeur-pro.com

 

Annexe :

Reproduire le fichier Excel : Dans Word, tapez le texte en ajoutant un passage à la ligne. Copiez ensuite ce texte dans au niveau de la base fonction (fx).

Importer le fichier Excel dans SAS :

proc import file='C:/sasref/hexa.xls'
            out=sasref
	   replace;
	   getnames=no;
run;

Cet article est réécrit. Découvrez le sur : programmeur-pro.com

 
h1

Remplacer un mot par un autre : la fonction TRANWRD

février 10, 2009

La fonction TRANWRD (entendez par là Translate Word) de SAS sert à remplacer un mot par un autre. Quelle est la syntaxe de base ? Quelles sont ses particularités ? A quoi faut-il faire attention lorsqu’on l’utilise ?

1. Le test

data one;
  x='AbcDeffeDGhiDefDEF';
  y1=tranwrd(x,'Def','ZZ');
  length y2 $18;
  y2=tranwrd(x,'Def','ZZZZ');
run;

Voir le data set ONE :

         x                    y1                   y2

AbcDeffeDGhiDefDEF    AbcZZfeDGhiZZDEF    AbcZZZZfeDGhiZZZZD

2. La syntaxe de base

La fonction TRANWRD est composée de 3 paramètres :

  • Le texte d’origine : une variable caractère ou une chaîne de caractères entre guillemets.
  • Le texte à remplacer
  • Le nouveau texte

Note : Les paramètres caractères d’origine et nouveau texte sont inversés dans la fonction TRANSLATE.

3. Les particularités de la fonction TRANWRD

Remplacer un mot : dans l’exemple, ce ne sont par les lettres D, e et f qui sont remplacées mais bien le mot ‘Def’. C’est pour cela que le texte ‘feD’ reste intacte.

Sensible à la case : dans l’exemple, le texte ‘DEF’ n’est pas remplacé car ‘E’ et ‘F’ sont en majuscule. Seul le texte ‘Def’ est changé.

Un nouveau mot de longueur différente : dans l’exemple,

  • Un texte plus court : la variable Y1 voit le mot ‘Def’ composé de trois lettres remplacé par le mot plus court ‘ZZ’ sans blanc à la suite
  • Un texte plus long : le mot ‘Def’ remplacé par un mot plus long ‘ZZZZ’ et donne la variable Y2. Le texte qui suit est tout simplement décalé pour donner la place nécessaire.

4. Redéfinir les longueurs si nécessaire 

Si votre nouveau texte est plus long que votre ancien texte, il est important de vérifier que la longueur de la variable est suffisant epour que l’intégralité de la chaîne de caractères soit conservée. Ici, la variable Y2 a une longueur de 18. Il manque la place à un caractère. Le F de fin est tronqué.

En savoir plus : TRANWRD function (SAS Online Doc)

Un exemple d’utilisation de la fonction TRANWRD : « Afficher 7h30 sous la forme 07:30« .

h1

Afficher 7h30 du matin sous la forme 07:30

octobre 24, 2008

Les heures, minutes et secondes sont enregistrables sous SAS sous la forme d’un seul chiffre exprimant cette durée en seconde. On parle d’heure SAS (SAS time). A l’affichage, il y a le format TIME5. pour représenter les heures et les minutes uniquement à partir de 5 caractères au maximum. Mais ce format omet le zéro de début pour les heures à un chiffre comme 9h00. Voici donc dans cet article plusieurs solutions pour contourner le problème allant d’un format avec PICTURE, en passant par les fonctions RIGHT et TRANWORD.

1. Le data set servant d’exemple

Pour présenter les variantes, un data set NEWTIME est créé. Il contient une variable SEC avec 4 valeurs exprimant le temps en secondes et une valeur manquante.

  • 7h30 : prenons 7h30m00s ou 27000 secondes (7x60x60*60) pour exprimer 7h30 du matin
  • 15h : prenons maintenant 15h00m00s ou 54000 secondes pour obtenir 15h
  • 14h59 : pour désigner 14h59, des valeurs entre 14h59m00s (53940 sec) et 14h59m59s (53999 sec) sont possibles. Dans l’exemple, ces deux extrêmités sont choisies.
data newtime;
   input sec;
   datalines;
27000
54000
53940
53999
.
;
run;

2. Un format créé avec l’instruction PICTURE

La solution la plus flexible est probablement de créer un nouveau format. De cette manière, la valeur d’origine en seconde est encore disponible. Ce format peut aussi servir à convertir une variable caractère en heure SAS.

L’instruction PICTURE : Le format SASREF est construit à partir de l’instruction PICTURE dans une procédure PROC FORMAT. Le symbole %H réfère à des heures allant de 0h à 23h. Le symbole %M désigne des minutes allant de 0min à 59min. Le zéro intercalé ajoutera un zéro pour les valeurs inférieures à 10.

Documentation : Vous pouvez consulter la documentation en ligne pour connaître tous les symbole comme %M, %H disponible avec l’instruction PICTURE : PICTURE Statement.

proc format;
   picture sasref other='%0H:%0M' (datatype=time);
run;

Dans cet exemple, une variable caractère TIME_C est créée à partir de la fonction PUT et du format SASREF affichant 5 caractères.

Vous pouvez aussi exécuter l’instruction FORMAT pour appliquer le format SASREF5. à la variable SEC.

data newtime;
   set newtime;
   time_c=put(sec,sasref5.);
   *format sec sasref5.;
run;

3. Ajouter une condition pour traiter les valeurs manquantes

Une seconde variable TIME_C2 applique une contrainte particulière pour les valeurs manquantes. En effet, le format SASREF renvoie le mot ERROR si la valeur d’origine est manquante.

data newtime;
   set newtime;
   if not missing (sec) then time_c2=put(t1,sasref5.);
run;

4. Passer d’une valeur texte 7:30 à une valeur 07:30 avec les fonctions RIGHT et TRANWRD

Une troisième variable TIME_C3 est construite en deux étapes. Voyons donc l’interprétation faite pour une heure comme 7:30.

  • Fonction PUT et format TIME5 pour créer une valeur 7:30 : Tout d’abord, la fonction PUT combinée au format TIME5. crée une variable caractère de la forme 7:30 avec une longueur de 5. Par défaut, le texte est aligné à gauche. Le blanc est donc situé en 5ème position.
  • Fonctions RIGHT et TRANWORD pour ajouter un blanc en tête : Ensuite, une variable caractère 7:30 est convertie en 07:30, etc. Dans un premier temps, la fonction RIGHT aligne le texte à droite. Le blanc est en première position. Dans un second temps, la fonction TRANWRD remplace le blanc par un zéro.
data newtime;
   set newtime;
   if not missing (sec) 
   then time_c3=tranwrd(right(put(sec,time5.),' ','0');
run;

LA documentation en ligne propose une page sur les fonctions TRANWORD et RIGHT.

  • TRANWORD Function
  • RIGHT Function

Vous pouvez aussi consultez l’article sur la fonction PUT :

5. Aperçu des données

Voici un aperçu des différentes variables après :

sec     time_c time_c2 time_c3

27000   07:30   07:30   07:30
53940   14:59   14:59   14:59
53999   14:59   14:59   14:59
54000   15:00   15:00   15:00
    .   ERROR