Posts Tagged ‘for enterprise guide’

h1

Entretien avec Susan Slaughter et Lora Delwiche, auteurs de The Little SAS Book (partie 3)

décembre 14, 2009

Susan Slaughter (www.avocetsolutions.com) et Lora Delwiche sont les auteurs du livre The Little SAS Book: A Primer et The Little SAS Book for Enterprise Guide 4.1. Pour vous, elles ont accepté de répondre à mes questions. Voici donc un entretien à distance entre Europe et Etats-Unis. La première section est la version originale. La seconde est ma traduction en français.


La première partie de cet entretien était tournée vers The Little SAS Book: A primer (lire l’article), la seconde partie s’intéressait à The Little SAS Book for Enterprise Guide (lire l’article) et la troisième pourrait s’intituler : derrière la scène/dans les coulisses.

1. Partie 3, Version originale : Behind the Screen

Véronique: Writing a book represents a huge work. Having a co-writer can made this work even more difficult. Why do you think it works properly for both of you?

Lora: When we started working together, we quickly discovered that we had similar ideas about what the book should be like. But at the same time, we come from different backgrounds, so we each have a different perspective. We review each other’s work and develop ideas together. Susan and I are sure that our books are much better because we have each other.

Susan: And, the best part is that we only have to write half a book!

Véronique: Which functionalities would you like to see in the next released SAS version?

Susan: I am looking forward to the ODS Graphics Designer, an interactive tool for creating graphs that can be run in batch. And ODS Layout promises to revolutionize the way we think of reports in SAS. Those features are both experimental now, but I hope they will be production in SAS 9.3.

Véronique: You attend from time to time SAS user conferences and present SAS papers. What are your planned meetings for the coming year?

Lora: Susan and I just returned from the Western Users of SAS Software conference in San Jose, California (agenda) where we presented a paper on debugging SAS programs (ERRORS, WARNINGS, and NOTES : A Practical Guide to Debugging SAS) and a workshop on the SGPLOT procedure (Using PROC SGPLOT for Quick High-Quality Graphs). We also plan to attend the SAS Global Forum next spring in Seattle, Washington. We both love attending SAS conferences where we get to see old SAS friends and meet new people. It is especially rewarding when we meet someone who tells us that our book is useful for them.

Véronique: Do either of you speak French? Can we expect a French version of The Little SAS Book in the near future?

Susan: I wish I could speak French. I studied French in school for five years, including one year at a university, and I got very good grades. After all that time, I realized that I would never learn to speak French fluently by sitting in a classroom. That’s true for most people. In fact, there is an old joke about this:

A person who speaks two languages is called bilingual. A person who speaks three languages is called trilingual. What do you call a person who speaks one language?

Answer: An American.

Lora: Unfortunately, there are no current plans to translate either of our books into French, but our publisher says they are open to the idea!

Véronique: Thank you for sharing your experience with us. It was a real pleasure discussing about your two main publications major SAS reference materials for anyone willing to make a start with the SAS software and its programming language: The Little SAS Book: A Primer (4th edition, 2008) and The Little SAS Book for Enterprise Guide 4.1 (Edition for Enterprise Guide 4.2 planned for spring 2010).

2. Partie 3, Traduction en français : Behind the Screen

Véronique : Ecrire un livre représente un travail considérable. Avoir un co-auteur peut rendre ce travail encore plus difficile. Pourquoi pensez-vous que cela a marché correctement pour vous deux ?

Lora : Quand nous avons commencé à travailler ensemble, nous avons rapidement découvert que nous avions des idées similaires sur ce que le livre devrait être. Mais en même temps, nous avons des acquis différents. Donc, nous avons chacune une vision différente. Nous relisons le travail de l’autre et développons des idées ensemble. Susan et moi somme sûres que nos livres sont bien meilleurs parce que nous avons l’une l’autre.

Susan : Et, la meilleurs partie est que nous avons seulement la moitié d’un livre à écrire.

Véronique : Quelles fonctionnalités aimeriez-vous voir dans la prochaine version de SAS disponible ?

Susan : J’attends avec impatient ODS Graphics Designer, un outil interactif pour créer des graphiques qui peut fonctionner en batch. Et ODS Layout promet de révolutionner la manière dont nous pensons aux rapports en SAS. Ces caractéristiques sont toutes les deux expérimentales actuellement, mais j’espère qu’elles seront effectives dans SAS 9.3.

Véronique : Vous participez, de temps en temps, à des conférences d’utilisateurs SAS et présentez des articles sur SAS. Quelles sont vos rencontres prévues pour l’année à venir ?

Lora : Susan et moi revenons justement de la conférence des utilisateurs du logiciel SAS de l’Ouest à San Jose, Californie (agenda), où nous présentions un article proposant des solutions pour débugger des programmes SAS (ERRORS, WARNINGS, and NOTES : A Practical Guide to Debugging SAS) et un workshop sur la procédure SGPLOT (Using PROC SGPLOT for Quick High-Quality Graphs). Nous prévoyons également d’être présentes au SAS Global Forum au printemps prochain à Seattle, Washington. Nous aimons toutes les deux assister aux conférences SAS où nous pour voir nos anciens amis SAS et rencontrer de nouvelles personnes. C’est particulièrement valorisant quand nous rencontrons quelqu’un qui nous dis que notre livre leur a été utile.

Véronique : Est-ce que l’une d’entre vous parle français ? Peut-on attendre une version française du The Little SAS Book dans l’année à venir ?

Susan : J’aimerais pouvoir parler français. J’ai étudié le français à l’école pendant 5 ans, comprenant une année dans une université et j’avais de très bonnes notes. Après tout ce temps, j’ai compris que je ne pourrais jamais apprendre à parler français couramment en restant assise dans une classe. C’est vrai pour la plupart des personnes. En fait, il y a une veille blague à ce sujet :

Une personne qui parle deux langues est appelée bilingue. Une personne qui parle trois langues est appelée trilingue. Qu’en est-il d’une personne qui parle une langue ?

Réponse : un américain.

Lora : Malheureusement, il n’a pas de projet actuel pour traduire un de nos livres en français, mais notre éditeur dit qu’il reste ouvert à cette idée.

Véronique : Merci d’avoir partagé votre expérience avec nous. C’était un réel plaisir de pouvoir discuter avec vous de vos deux principales publications qui sont des supports de références sur SAS pour qui veux débuter avec le logiciel SAS et son langage de programmation : The Little SAS Book: A Primer (4ème édition, 2008) et The Little SAS Book for Enterprise Guide 4.1 (édition pour Enterprise Guide 4.2 prévue pour le printemps 2010).

h1

Entretien avec Susan Slaughter et Lora Delwiche, auteurs de The Little SAS Book (partie 1)

octobre 19, 2009

Susan Slaughter (www.avocetsolutions.com) et Lora Delwiche sont les auteurs du livre The Little SAS Book: A Primer et The Little SAS Book for Enterprise Guide 4.1. Pour vous, elles ont accepté de répondre à mes questions. Voici donc un entretien à distance entre Europe et Etats-Unis. La première section est la version originale. La seconde est ma traduction en français.


Cet entretien sera publié en trois fois, une par mois. Cette première partie s’intéresse à The Little SAS Book: A Primer.

A dans un mois pour découvrir la seconde partie de cet entretien ou inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir l’intégralité de l’article dès à présent (envoyer un email à veronique.bourcier@sasreference.fr avec Inscription Newsletter dans l’objet).

1. Partie 1, Version originale : The Little SAS Book: A Primer

Véronique: Hi Susan, Hi Lora,

I’m really pleased having this interview with both of you today and get the chance to present your work to French speaking SAS users.

To start with I’d like to talk about The Little SAS Book: A Primer which, I would say, is your main team achievement. Please feel free to correct me if needed.

14 years have gone by and The Little SAS Book: A Primer keeps being a reference book with more than 219,000 copies sold around the world. One of my colleagues has just started reading the one I had lent her and she said to me shortly after: ‘I like it. It is easy to read and it is even funny. Can I take it home?’. So what key features of The Little SAS Book do you think make it a success?

Susan: We think the two-page format is really important. It allows you to see a whole topic at once which makes it easier to learn. Also our examples are complete so you can type them in and run them, and we try to avoid using jargon.

Lora: Susan and I have both taught SAS programming, and helped other programmers, so we think this helped us write the book in a way that new SAS users could understand. We also tried to select the most useful topics for our book, covering most of the topics a SAS programmer will need.

Véronique: Now SAS online documentation and lots of good SAS papers are available for free on the net. What, would you say, makes The Little SAS Book still a valuable purchase?

Lora: You are right, there are a lot of good papers available online, but it would be difficult and time consuming to gather together all the information you need using papers alone. Our book has all the important topics together in one place and it is presented in a consistent manner.

Susan: Yes, and the SAS documentation is huge. That’s why we wrote The Little SAS Book: A Primer in the first place. When we wrote the first edition, the SAS Language Reference manual was 4.5 cm thick and weighed 2 kg, and many SAS programmers had shelves full of SAS books that size. Now the documentation is online so our bookshelves are less full, but the documentation is even bigger than before. It can be hard to find information in the online documentation, especially if you are a beginning SAS programmer.

Véronique: You or your publisher has decided to get The Little SAS Book on Google Books (A Primer, for Enterprise Guide 4.1). What made you decide to do so? To which extend do you think it affects your sales?

Lora: SAS Publishing handles marketing for our book, so we asked our editor this question. Here is her reply:

“Google is one of the most popular search engines on the internet. When Google began their book search program, we were very excited to be able to participate. We feel that Google Book Search offers a unique opportunity to publishers and authors in gaining additional exposure for their books. When a SAS user enters a keyword in the search, our books can surface as resources for them. Given that SAS users rely so heavily on SAS Press books and SAS documentation, we felt very strongly that SAS Press books and SAS documentation should surface in the Google search and added them in 2004.”

We have no information on how this affects our sales.

Véronique: You have decided in your last edition (4th Edition, 2008) to present some SAS 9.2 functionalities and especially SAS/Graph functionalities. The Little SAS Book: A Primer has always been focusing on basic SAS programming skills. Why do you think graphics are nowadays a basic skill requirement?

Susan: Graphics have always been important, and we always wanted to include them in our book. However, we felt that traditional SAS/Graph® was too complex for The Little SAS Book. ODS Graphics is much simpler. Since we already have a chapter on ODS, it was easy to add ODS Graphics.

2. Partie 1, Traduction en français: The Little SAS Book: A Primer

Véronique : Bonjour Susan, bonjour Lora,

Je suis ravie de réaliser cet entretien avec vous aujourd’hui et d’avoir la chance de présenter votre travail aux utilisateurs de SAS francophones.

Pour commencer, j’aimerais parler de votre livre The Little SAS Book: A Primer qui, je dirais, est votre principale réalisation en équipe. Soyez libre de me corriger si besoin est.

14 ans se sont écoulés et The Little SAS Book: A Primer continue d’être un livre de référence avec plus de 219 000 exemplaires vendus dans le monde. Une de mes collègues vient de débuter la lecture d’un exemplaire que je lui ai prêté et elle m’a dit peu après : « Je l’aime bien. C’est facile à lire et c’est même drôle. Est-ce que je peux le ramener à la maison ? ». Donc, selon vous, quels sont les éléments qui font de The Little SAS Book un succès ?

Susan : Nous pensons que le format deux pages est très important. Cela vous permet de voir l’intégralité du sujet d’un seul coup d’œil qui rend plus facile l’apprentissage. De plus, nos exemples sont dans leur intégralité de sorte que vous pouvez les saisir et les exécuter, et nous essayons d’éviter l’usage de jargon.

Lora : Susan et moi avons enseigné la programmation sous SAS, et aidé d’autres programmeurs. Donc nous pensons que cela nous aide à écrire le livre d’une manière que les nouveaux utilisateurs de SAS peuvent comprendre. Nous essayons aussi de sélectionner les sujets les plus utiles pour notre livre, en couvrant le plus de sujets qu’un programmeur aura besoin.

Véronique : Aujourd’hui, la documentation en ligne de SAS et beaucoup de bons articles sur SAS sont disponibles gratuitement sur le net. Selon vous, qu’est-ce qui rend l’achat de The Little SAS Book toujours intéressant ?

Lora : Vous avez raison. Il y a beaucoup d’articles de qualité disponibles en ligne, mais cela serait difficile et mangeur de temps de rassembler toutes les informations dont vous avez besoin en utilisant les articles seulement. Notre livre a tous les sujets importants rassemblés dans un endroit et c’est présenté de manière consistante.

Susan : Oui, et la documentation SAS est énorme. C’est pour cela que nous avons écrit The Little SAS Book en premier lieu. Quand nous avons rédigé la première édition, le manuel SAS Language Reference était épais de 4,5 cm et pesait 2 kg, et beaucoup de programmeurs SAS avait des étagères pleines de livres SAS de cette taille. Maintenant la documentation est en ligne. Donc nos étagères sont moins remplies, mais la documentation est encore plus importante qu’avant. Cela peut être difficile de trouver l’information dans la documentation en ligne, en particulier si vous êtes un programmeur SAS débutant.

Véronique : Vous ou votre éditeur a décidé de mettre The Little SAS Book sur Google Books (A Primer, for Enterprise Guide 4.1). Qu’est-ce-qui vous a décidé à faire cela ? Dans quelle mesure pensez-vous que cela affecte vos ventes ?

Lora : SAS Publishing se charge du marketing pour notre livre. Donc, nous avons posé à notre éditeur cette question. Voici sa réponse :

“Google est le plus populaire moteur de recherche sur Internet. Quand Google a commencé son programme de recherche de livres, nous étions très excités de pouvoir y participer. Nous avons le sentiment que Google Book Search offre une opportunité unique aux éditeurs et aux auteurs de gagner une exposition supplémentaire pour leurs livres. Quand un utilisateur SAS entre un mot-clé dans la recherche, nos livres peuvent se dégager comme ressource pour eux. Etant donné que les utilisateurs SAS font si confiance aux livres de SAS Press et à la documentation SAS, nous avons eu le sentiment profond que les livres de SAS Press et la documentation SAS doivent se dégager de la recherche sur Google et nous les avons ajoutés en 2004.”

Nous n’avons par d’information sur la manière donc cela affecte nos ventes.

Véronique : Vous avez décidé dans votre dernière édition (4ème édition, 2008) de présenter certaines fonctionnalités de SAS 9.2 et en particulier des fonctionnalités de SAS Graph. The Little SAS Book a toujours été centré sur des compétences de programmation SAS de base. Pourquoi pensez-vous que les graphiques sont de nos jours une compétence de base requise ?

Susan: Graphique ont toujours été important, et nous avons toujours voulu les inclure dans notre livre. Cependant, nous avions le sentiment que le SAS/Graph® traditionnel était trop complexe pour The Little SAS Book. ODS Graphics est beaucoup plus simple. Vu que nous avons déjà un chapitre sur ODS, c’était facile d’ajouter ODS Graphics.

A dans un mois pour découvrir la seconde partie de cet entretien en trois parties ou inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir l’intégralité de l’article dès à présent (envoyer un email à veronique.bourcier@sasreference.fr avec Inscription Newsletter dans l’objet).