Archive for the ‘catx’ Category

h1

2 suggestions pour grouper les valeurs d’une variable

juillet 21, 2008

Sous SAS, lorsqu’une variable contient plusieurs valeurs à regrouper pour n’en former qu’une seule, il existe plusieurs options. Voici deux suggestions : une basée sur la notion de RETAIN et FIRST/LAST, l’autre sur PROC TRANSPOSE et ARRAY.

Pour illustrer le propos un data set liste plusieurs actions pour un patient à une visite donnée. Il s’agit de regrouper ces actions par patient et visite dans un seul record.

Le data set avant

pat_id  visit_dt rec_id action

   1   02APR2007    1   RAYON X
   1   02APR2007    2   ULTRASON
   1   02APR2007    3   SCANNER
   2   15NOV2007    2   RAYON X
   2   15NOV2007    1   ULTRASON

Le data set après : une nouvelle variable caractère est créée ACTION_LST. On lui donnera une longueur de 200. Chaque action y est séparée par une barre. Les variables REC_ID (identifiant du record) et ACTION sont supprimées.

pat_id  visit_dt action_lst

   1   02APR2007 RAYON X | ULTRASON | SCANNER
   2   15NOV2007 ULTRASON | RAYON X

1. La force du RETAIN

Pour débuter une variable ACTION_LST de longueur 200 est créée. Elle ne contient à la base aucune valeur.

data final; *(drop = rec_id action);
   set orig;
   by pat_id visit_dt;
   length action_lst $200;
   retain action_lst ‘ ‘;
   if first.visit_dt then action_lst=action;
   else action_lst=catx(‘ | ‘,action_lst,action);
   *if last.visit_dt then output;
run;

Pour chaque nouvelle visite de chaque patient, ACTION_LST est initialisée. Elle prend la valeur de la variable ACTION.

Du fait de la présence de l’instruction RETAIN, cette première valeur est maintenue pour tous les records d’une même visite. A chaque nouvelle lecture d’un record, une nouvelle action est ajoutée.

La fonction CATX permet de concaténer les valeurs d’ACTION_LST et ACTION, et d’ajouter la barre comme délimiteur.

Voici donc le résultat intermédiaire, avant l’activation du code mis en commentaires.

pat_id  visit_dt action_lst

   1   02APR2007 RAYON X
   1   02APR2007 RAYON X | ULTRASON
   1   02APR2007 RAYON X | ULTRASON | SCANNER
   2   15NOV2007 ULTRASON
   2   15NOV2007 ULTRASON | RAYON X

A présent, il s’agit de garder seulement le dernier record de chaque visite par patient avec LAST.VISIT_DT et à supprimer les variables REC_ID et ACTION.

2. Rotation de données (PROC TRANSPOSE) et lecture en boucle (ARRAY)

Avec cette seconde approche, le travail est découpé en deux étapes à commencer.

Dans un premier temps, un PROC TRANSPOSE pour faire pivoter les données. Le data set n’a alors plus qu’une ligne par visite de patient. Chaque action apparaît dans une colonne donnée.

proc transpose data=orig out=final2 (drop=_name_);
   by pat_id visit_dt;
   var action;
run;

pat_id  visit_dt  COL1      COL2      COL3

   1   02APR2007  RAYON X   ULTRASON  SCANNER
   2   15NOV2007  ULTRASON  RAYON X

Dans un second temps un ARRAY nommé _ACTION est défini. Il contient toutes les variables commençant par COL. A chaque nouvelle lecture d’une variable COL, sa valeur est ajoutée à celle de la variable ACTION_LST.

data final2 (drop=i col:);
   set final2;
   length action_lst $200;
   array _action {*} col:;
   do i=1 to dim(_action);
      action_lst = catx(‘ | ‘,action_lst,_action{i});
   end;
run;

Annexe : Création du data set utilisé pour l’exemple.

data orig;
   input pat_id visit_dt date9. rec_id action $15.;
   format visit_dt date9.;
   datalines;
1 02APR2007 1 RAYON X
1 02APR2007 2 ULTRASON
1 02APR2007 3 SCANNER
2 15NOV2007 2 RAYON X
2 15NOV2007 1 ULTRASON
;
run;

proc sort data=orig;
   by pat_id visit_dt;
run;

h1

La concaténation : 4 fonctions SAS 9

avril 16, 2008

Cet article a été réécrit. Il est maintenant disponible sur programmeur-pro.com.

Mettre des morceaux de textes à la suite les uns des autres et enregistrer le tout dans une variable, c’est ce qu’on appelle la concaténation. D’un côté, il y a la double barre. De l’autre côté, il y a les fonctions « CAT » disponibles depuis SAS 9. Voici donc un rapide tour d’horizon de ces notations.

A titre d’exemple, si vous avez plusieurs variables pour identifier de manière unique une ligne d’observations, vous pouvez construire une variable unique à partir d’une concaténation et ainsi manier plus facilement certaines fonctionnalités de la procédure SQL.

Pour illustrer ce sujet, on utilisera une variable x et une variable z sans blanc aux extrémités et une variable y avec des blancs avant et après sont utilisés.

x = ‘Pays’;
y = ‘  UK  ‘;
z = ‘2008’;

A chaque fois, plusieurs notations sont proposées. Toutes donnent le même résultat.

1. La traditionnelle double barre : qu’il s’agisse de la double barre || ou des deux points d’exclamations !!, la concaténation requiert des valeurs textes (SAS Online Doc. : Section sur « Concatenation Operator »). Il faudra donc convertir les valeurs numériques avec une instruction PUT par exemple.

a1 = x ||  y || z ;

a1 = ‘Pays’ || ‘  UK  ‘ || ‘2008’;

a1 = ‘Pays’ || y || z;

a1 = ‘Pays UK 2008’;

 

Cette notation sert aussi pour la concaténation de matrices (SAS IML) et la définition d’un CALL EXECUTE.

2. Les fonctions CATS, CATX, CATS et CATT : ces fonctions varient en fonction de la place que l’on souhaite accorder aux blancs des différents maillons de la chaîne et si on souhaite ajouter des séparateurs. Elles disposent au moins d’autant de paramètres que de maillons formant la chaîne à créer. Chaque morceau de texte est séparé par une virgule. Si en plus on souhaite ajouter un séparateur entre les différents composants, un paramètre supplémentaire est listé en tête.

Sans blanc aux extrémités : personnellement, j’utilise le plus souvent la fonction CATS qui enlève les blancs aux extrémités. Cela revient à faire d’utiliser la double barre sans agir sur les maillons de la chaînes à construire .

a2 = cats(x,y,z) ;

a2 = cats(‘Pays’,’  UK  ‘,’2008’);

a2 = cats(‘Pays’,y,z);

a2 = ‘PaysUK2008’;

Ajouter un séparateur : la fonction CATX enlève les blancs de début et de fin et ajoute des séparateurs entre chaque « mot ». Le symbole utilisé comme séparateur est le premier paramètre de la fonction.

a3 = catx(‘-‘,x,y,z) ;

a3 = catx(‘-‘,’Pays’,’  UK  ‘,’2008’);

a3 = catx(‘-‘,’Pays’,y,z);

a3 = ‘Pays-UK-2008’;

Garder tous les blancs : la fonction CAT n’enlève pas les blancs au début et fin de texte de chacun des éléments de la concaténation.

a4 = cat(x,y,z) ;

a4 = cat(‘Pays’,’  UK  ‘,’2008’);

a4 = cat(‘Pays’,y,z);

a4 = ‘Pays  UK  2008’;

Enlever les blancs de fin uniquement : la fonction CATT enlève les blancs en fin de chaîne. Le dernier T de CATT fait référence à « Trailing Blanks » c’est-à-dire les blancs de fin de chaîne.

a5 = catt(x,y,z) ;

a5 = catt(‘Pays’,’  UK  ‘,’2008’);

a5 = catt(‘Pays’,y,z);

a5 = ‘Pays  UK2008’;

Pour ma part, j’ai du mal à me souvenir qui fait quoi. L’important, dans un premier temps, est de savoir que ces fonctions existent. On recherche après, en tant voulu, l’information sur les nuances. Si, vous avez trouvez un moyen mnémotechnique pour mémoriser les différences, n’hésitez pas à le faire savoir.