Archive for the ‘Au bureau’ Category

h1

Pensez aux robots pour être informé en temps réel du changement sur une page web

avril 16, 2011

Des sites, robots, comme www.changedetection.com permettent de recevoir un email à chaque fois que la page web de votre choix est modifiée.

Cette fonctionnalité s’avère utile dans plusieurs cas :

  • la page web est mise à jour occasionnellement, à des dates aléatoires
  • vous avez besoin d’être informé en temps réel des mises à jour

Pour ma part, j’utilise ce site pour être informée par email de la mise à jour par une instance internationale de fichiers qui servent de base pour des définitions internes.

h1

Présentations : quelle télécommande acquérir ?

septembre 2, 2010

Il est aujourd’hui de plus en plus courant d’avoir une télécommande multimédia pour faire défiler les transparents (slides) d’une présentation. Mais ce luxe est-il abordable ? Et quels critères prendre en compte lors de votre achat ?

1. Pourquoi acquérir une télécommande multimédia ?

Vous n’avez plus à rester coller à votre ordinateur pour changer de transparent.

Si votre entreprise ne vous fourni pas le matériel, sachez que c’est un investissement tout à fait abordable : un trentaine d’euros.

Les fonctionnalités les plus courantes : passage au transparent suivant, retour sur le transparent précédent et pointeur rouge sur l’écran. Pourtant d’un modèle à l’autre la position des boutons est différents et vous pouvez vous trouver avec plusieurs boutons faisant le même travail. En ayant votre propre matériel vous savez exactement vous en servir.

2. Quels critères prendre en compte dans votre achat ?

Les piles : regardez quelles piles servent pour votre télécommande et ayez toujours un jeu d’avance. Si vous avez des piles courantes comme des piles AAA cela sera plus facile de trouver des piles de rechanges dans le commerce du coin.

Le bouton interrupteur : Ayez un interrupteur pour éviter de vider la pile. Cela se révèlera très pratique quand la télécommande doit servir une journée complète.

La distance : si vous êtes dans une pièce de 10 mètres de long, il vous faudra toujours que votre télécommande fonctionne.

3. Quelques modèles

J’ai pour ma part une télécommande Targus achetée il y a deux ans. Vous avez un morceau à fixer sur un port USB. Ensuite vous vous devez de synchroniser les deux. J’ai déjà pu la tester dans une pièce très grande où l’ordinateur était à l’autre bout de la pièce. Les piles sont des AAA.

  • En dessous vous avez un bouton pour le pointeur rouge
  • Sur le côté, vous avez un interrupteur.
  • Dessus vous avez un bouton central qui par défaut vous permet de passer au transparent suivant.
  • Sous ce bouton central vous avez deux boutons : à gauche pour revenir sur le transparent précédent et à droite pour passer au transparent suivant.
  • Et encore plus bas, vous avez un bouton pour passer d’un mode plein écran à un mode travail
  • Enfin tout en haut vous avez deux autres  boutons pour accéder au menu contextuel sans souris.

Voici les trois modèles de cette marque actuellement en vente sur Amazon. Ils ont l’air d’être encore plus simple d’utilisation. Ayant été satisfaite par le produit et n’ayant pas d’expérience avec les autres marques, je me limite à celle-ci mais libre à vous de faire une recherche plus poussée sur le net et proposer d’autres produits.

26 euros 31 euros 38 euros
Targus – Télécommande Presentation pour PC portable – Noir/Gris Targus – Télécommande Laser pour PC portable – Noir/Gris Targus – Télécommande MultiMedia pour PC portable – Noir/Gris
h1

Emploi/Formation : www.rapportdestage-facile.com

juillet 10, 2010

Le site www.rapportdestage-facile.com est une mine d’information pour rédiger votre rapport de stage. Voici un descriptif de son contenu.

1. Avant le stage

Avant de vous lancer
Les différents types de stage
Les différents types de rapport
Les différents types de stagiaire
Pourquoi un stagiaire?
Les besoins de l’entreprise
La définition du sujet avec l’entreprise
La convention de stage

2. Pendant le stage

Les objectifs et principes du suivi de stage
Les objectifs de l’étudiant
Le tuteur de stage ou responsable pédagogique
Trouver un bon sujet
Les difficultés liées au sujet

  • Le stage à sujet et tâches multiples
  • Le stage sans sujet

– Le stage à sujet variable, évolutif et/ou sans fin
– Le stage déqualifié ou sous-qualifié

3.  Le contenu du rapport de stage

Préambule
Généralités
La couverture
La page de garde (facultative)
La page de titre (facultative)
Le sommaire ou plan du rapport
Les remerciements
La table des abréviations (facultatif)
L’introduction
Le développement/contenu
Le sujet
La formulation de la problématique
La conclusion
La bibliographie
Le glossaire (facultatif)
La table d’index (facultatif)
La table des matières (facultatif)
Les annexes

4. La rédaction du rapport de stage

Avant de vous lancer
Les conseils de base
La mise en forme
La pagination
Le style
La typographie
Les lettres majuscules
La ponctuation
La rédaction
Les marges et espaces
La grammaire et l’orthographe

5. La soutenance de stage

Principes généraux
Les objectifs pédagogiques
Les objectifs professionnels
Les critères d’évaluation
Le respect des délais
La durée
Le jury
Le plan de la soutenance
Le contenu de la soutenance

  • Introduction
  • Développement
  • Conclusion

La répétition
La présentation orale
Les outils et supports

  • Le Paper Board
  • Les transparents ou présentation Powerpoint
  • La télévision et magnétoscope ou lecteur DVD

Derniers conseils

  • La veille de la soutenance
  • Répétez votre présentation
  • Surmontez votre trac
  • Occupez l’espace
  • Maîtrisez votre attitude

6. Des documents à télécharger

Télécharger ces exemples gratuitement

  • La couverture
  • La page de titre
  • Les remerciements
  • L’introduction du rapport de stage
  • L’introduction du mémoire
  • Le plan type du rapport de stage
  • Le plan type du mémoire
  • La conclusion du rapport de stage
  • La conclusion du mémoire
  • La bibliographie
  • La soutenance

NOUVEAU : 30 exemples à télécharger en 1 seul clic

  • 2 exemples type complet de RAPPORT DE STAGE (format : Word – 51 et 74 pages)
  • 5 exemples commentés d’INTRODUCTION (format : Word – 8 pages)
  • 5 exemples de REMERCIEMENTS (format : Word – 5 pages)
  • 5 exemples de PLAN / SOMMAIRE (format : Word – 5 pages)
  • 5 exemples commentés de CONCLUSION (format : Word – 7 pages)
  • Le guide méthodologique « Comment rédiger son rapport de stage » (format : Word – 7 pages)
  • Le guide méthodologique « Comment présenter et soutenir son rapport de stage » (format : Word – 7 pages)
  • 1 exemple de SOUTENANCE (format : Powerpoint – 12 pages)

+

  • 5 exemples percutants de CV (format : Word – 5 pages)
  • 1 exemple de LETTRE DE MOTIVATION pour intégrer une formation de premier ou second cycle (format : Word – 2 pages)
  • 1 exemple de LETTRE DE MOTIVATION pour décrocher son premier job (format : Word – 1 page)

1200 rapports de stage à télécharger

  • Rechercher un exemple de rapport de stage sur oodoc.com

Lectures complémentaires

  • Samedi Emploi : Le journal Le Parisien vous offre des exemples de CVs, lettre de motivation : Dans ce samedi emploi, je vous propose de découvrir les multiples articles proposé par le journal le parisien sur le CV, la lettre de motivation, l’entretien d’embauche et le stage (rapport, soutenance, etc.) tels qu’ils sont couramment attendus en France.
  • Une lettre de motivation avec une typographie bien française : Après avoir vu ces dernières années de nombreux CVs et lettres de motivation, il me semble important de rappeler quelques règles de typographie qui s’avèreront essentielle pour avoir une chance de décrocher un emploi. Voici donc un document .pdf de l’IRISA (Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires) de Rennes en France.
  • 3 raisons pour créer un site Internet pour son CV : Vous recherchez un stage, un emploi utilisant le logiciel sAS et on vous conseille de créer un site Internet pour votre CV. Mais quels sont les avantages de cette approche ?
  • 8 compétences pour un CV grâce aux loisirs : Faites de vos loisirs un argument pour montrer vos qualités humaines. En plus de vos jobs d’été et vos stages, vos loisirs parlent pour vous. Avant de rechercher une compétence, l’employeur veut un collaborateur qui s’intègre bien à l’équipe en place, qui défend la même philosophie, les mêmes valeurs. C’est une très bonne chose. Cela réduit les chances de passez 5 jours par semaine au boulot avec des personnes qui vont sont antagonistes à défendre des projets que vous désapprouvez. Voici quelques pistes. A vous d’adaptez et de compléter selon votre parcours.
  • 6 conseils pour un CV SAS débutant : Vous commencez vos études et vous voulez mettre toutes vos chances de votre côté pour votre entrée dans la vie activité ? Les études se terminent et vous voudriez devenir consultant SAS ? Comment construire votre expérience et créer un CV débutant béton. Car oui, l’expérience ne fait pas tout. Les recruteurs savent que vous ne connaissez pas le SAS base sur le bout des doigts. Ce qu’il recherche est un peu plus subtil. Voici 8 conseils pour construire un CV attractif.
  • 6 conseils pour un CV bilingue anglais : Aujourd’hui parler l’anglais, ce n’est pas un plus, c’est un pré-requis, comme savoir écrire et savoir allumer un ordinateur. Dans le monde SAS, l’anglais aussi un besoin pour lire et rédiger des supports en anglais, pour dialoguer avec des collègues de différents pays. Comme parvenir à progresser en anglais et à enrichir votre CV ?
  • Ce stage est-il fait pour moi ? 6 questions à se poser. : Dans votre parcours universitaire, vous serez amenés à faire des stages. Ceci est plus qu’une obligation pour obtenir un diplôme. C’est le moyen d’argumenter vos motivations lors de votre future recherche d’emploi. Votre CV en sera grandement enrichi. Voici une série de questions à se poser pour faire un choix stratégique. Ce stage argumenta t-il en ma faveur lorsqu’il s’agira … ?
  • Le SAS vous captive ? 8 astuces pour le montrer dans un CV : Pour construire un CV SAS débutant, il faut savoir montrer son intérêt pour le logiciel … sans avoir à disposition la carte « Expérience ». Il existe quelques astuces pour contourner le problème lorsqu’on a eu que quelques cours obligatoires dans son parcours.
  • Le monde du programmeur SAS en pharma : L’environnement professionnel du programmeur SAS dans le secteur pharmaceutique et plus précisément dans la partie essais cliniques peut ressembler à une boîte noire. Hors SAS est un standard dans ce secteur et les besoins en programmeurs y sont récurrents. Il est donc fort enrichissant d’avoir une connaissance de ce milieu. Pour une immersion dans l’univers des essais cliniques, je vous propose l’article sur le sujet a été écrit par Sy Truong, Meta-Xceed : Clinical Trials Terminology for SAS Programmers. Voici une traduction du résumé et de l’introduction pour vous donner un avant goût de cet article.
h1

Emploi/Formation : Le journal Le Parisien vous offre des exemples de CVs, lettre de motivation

juin 26, 2010

Dans ce samedi emploi, je vous propose de découvrir les multiples articles proposé par le journal le parisien sur le CV, la lettre de motivation, l’entretien d’embauche et le stage (rapport, soutenance, etc.) tels qu’ils sont couramment attendus en France.

1. Pour quel métier êtes vous fait ?

  • Test qui requiert une inscription

2. Votre CV

3. La lettre de motivation

4. Entretien d’embauche

5. Le stage

Lectures complémentaires :

  • Une lettre de motivation avec une typographie bien française : Après avoir vu ces dernières années de nombreux CVs et lettres de motivation, il me semble important de rappeler quelques règles de typographie qui s’avèreront essentielle pour avoir une chance de décrocher un emploi. Voici donc un document .pdf de l’IRISA (Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires) de Rennes en France.
  • 3 raisons pour créer un site Internet pour son CV : Vous recherchez un stage, un emploi utilisant le logiciel sAS et on vous conseille de créer un site Internet pour votre CV. Mais quels sont les avantages de cette approche ?
  • Quelle rémunération pour mon stage ? : Beaucoup d’entre vous font ou vont faire dans les mois à venir un stage sous SAS. Suite à un article du magazine Management de septembre « Vos obligations vis-à-vis des stagiaires », je vous propose de retrouver tous les détails en termes de législation française sur le site http://www.travail-solidarite.gouv.fr et plus particulièrement vers la page très bien rédigée : Les stages étudiants en entreprise.
  • 8 compétences pour un CV grâce aux loisirs : Faites de vos loisirs un argument pour montrer vos qualités humaines. En plus de vos jobs d’été et vos stages, vos loisirs parlent pour vous. Avant de rechercher une compétence, l’employeur veut un collaborateur qui s’intègre bien à l’équipe en place, qui défend la même philosophie, les mêmes valeurs. C’est une très bonne chose. Cela réduit les chances de passez 5 jours par semaine au boulot avec des personnes qui vont sont antagonistes à défendre des projets que vous désapprouvez. Voici quelques pistes. A vous d’adaptez et de compléter selon votre parcours.
  • 6 conseils pour un CV SAS débutant : Vous commencez vos études et vous voulez mettre toutes vos chances de votre côté pour votre entrée dans la vie activité ? Les études se terminent et vous voudriez devenir consultant SAS ? Comment construire votre expérience et créer un CV débutant béton. Car oui, l’expérience ne fait pas tout. Les recruteurs savent que vous ne connaissez pas le SAS base sur le bout des doigts. Ce qu’il recherche est un peu plus subtil. Voici 8 conseils pour construire un CV attractif.
  • 6 conseils pour un CV bilingue anglais : Aujourd’hui parler l’anglais, ce n’est pas un plus, c’est un pré-requis, comme savoir écrire et savoir allumer un ordinateur. Dans le monde SAS, l’anglais aussi un besoin pour lire et rédiger des supports en anglais, pour dialoguer avec des collègues de différents pays. Comme parvenir à progresser en anglais et à enrichir votre CV ?
  • Ce stage est-il fait pour moi ? 6 questions à se poser. : Dans votre parcours universitaire, vous serez amenés à faire des stages. Ceci est plus qu’une obligation pour obtenir un diplôme. C’est le moyen d’argumenter vos motivations lors de votre future recherche d’emploi. Votre CV en sera grandement enrichi. Voici une série de questions à se poser pour faire un choix stratégique. Ce stage argumenta t-il en ma faveur lorsqu’il s’agira … ?
  • Le SAS vous captive ? 8 astuces pour le montrer dans un CV : Pour construire un CV SAS débutant, il faut savoir montrer son intérêt pour le logiciel … sans avoir à disposition la carte « Expérience ». Il existe quelques astuces pour contourner le problème lorsqu’on a eu que quelques cours obligatoires dans son parcours.
  • Le monde du programmeur SAS en pharma : L’environnement professionnel du programmeur SAS dans le secteur pharmaceutique et plus précisément dans la partie essais cliniques peut ressembler à une boîte noire. Hors SAS est un standard dans ce secteur et les besoins en programmeurs y sont récurrents. Il est donc fort enrichissant d’avoir une connaissance de ce milieu. Pour une immersion dans l’univers des essais cliniques, je vous propose l’article sur le sujet a été écrit par Sy Truong, Meta-Xceed : Clinical Trials Terminology for SAS Programmers. Voici une traduction du résumé et de l’introduction pour vous donner un avant goût de cet article.
h1

Régler sa chaise de bureau, 6 conseils retenus

mai 16, 2010

Après une petite heure d’explication pour régler sa chaise de bureau, voici quelques conseils que j’ai retenu.

1. Si un seul conseil était à retenir

Le plus important est de faire usage du dossier de la chaise. Il faut s’assurer que le bas du dos touche le dossier de la chaise. En effet, il est difficile de se tenir droit plus de quelques minutes. Cette position empêche de se courber une fois qu’on se relâche. Ce conseil s’applique quelque soit le siège.

En essayant vous vous rendrez vite compte que cela devient très vite laborieux quand la profondeur du siège est trop importante pour vous. Sur le site canadien CCHST, il est conseillé d’acheter une chaise où on peut voir quelques centimètres entre le siège et le genou.

2. Rigidité de l’inclinaison du dossier

Dans le même ordre d’idée, il faut empêcher que le dossier du siège ne bascule vers l’arrière trop facilement. Sur certaines chaises il est possible de régler cette rigidité.

3. Travailler à angle droit

La règle des trois 90° :  Comme l’illustre l’image, il faudrait que l’angle des genoux soit à angle droit, de même que celui des jambes/dos et que celui des coudes.

Si votre bureau est à hauteur modulable, vous arriverez probablement à avoir le siège à la hauteur des genoux. Une demi solution sinon est le rehausse pied.

Pour une meilleure circulation sanguine préférez une légère inclinaison vers l’arrière et des jambes tendues (une fausse position allongée) plutôt que le tronc vers l’avant et les pieds sous la chaise.

4. La hauteur des accoudoirs

Les accoudoirs doivent être un prolongement du bras. Ils devraient être à hauteur du bureau.

5. La largeur entre les accoudoirs

Sur certaines chaises vous pouvez aussi régler l’écartement des accoudoirs.

6. Variez les positions

Le dernier conseil concerne la hauteur du dossier du siège. Il faudrait changer régulièrement vos réglages pour la hauteur du dossier et ainsi faire travailler différentes muscles de votre dos.

h1

Apprendre à tapez avec ses 10 doigts en trois points

mai 10, 2010

Tapez avec ses 10 doigts me semble une évidence. En fait je n’y réfléchis plus. Cela fait partie pour moi des acquis. Mais je n’ai aucun mérite. Encore gamine, ma grand-mère qui fut un temps sténo-dactylo, avait sortie la machine à écrire et m’avait mis au travail. On travaillait avec un clavier AZERTY commun en France.

Du coup, j’ai replongé dans mes souvenirs pour me remémorer la méthode de l’époque. Simple, elle s’explique en trois points.

Juste avant une précision : c’est quoi un clavier AZERTY ? C’est un clavier où les premières lettres de la ligne supérieurs comment par A, Z, E, R, T, Y.

1. Positionnez ses doigts sur le clavier : posez  vos pouces sur la barre espace, l’index de la main gauche sur le F, l’index de la main droite sur le J.   Les autres doigts se pausent quasiment automatiquement au bon endroit (QZEF pour la main gauche, JIOM pour la main droite.

La moitié gauche est pour la main gauche. La moitié droite pour la main droite. Logique non. Vous avez de chaque côté 5 touches. Mais le problème est que vous ne devez pas utilisez votre pouce pour ces touches, le pouce étant réservé à la barre espace. Alors comment faut-il se répartir les doigts ? L’index s’occupe de deux touches par lignes alors que les trois autres doigts d’une seule.

Par exemple sur la ligne supérieure, la main gauche se répartie ainsi : A-auriculaire, Z annulaire, E majeur, R et Z avec l’index.

2. Faites des lignes de mots en ne regardant seulement l’écran. A chaque fois que vous faites une erreur essayez de corriger sans regarder votre clavier.

3. Faites des phrases sur le même principe. Pourquoi ne pas commencer par un petit email ?

Une fois que vous aurez acquis l’automatisme avec un clavier, vous pourrez très simplement basculer vers un autre type de clavier. Il y a toujours un petit temps d’adaptation à chaque changement mais cela dure le temps d’un email en général.

Dqns un qrcle du 24 mars 2011 de Micro Hebdo sont conseillés les sites suivants :

Apprendre à dactylographier
lecturel.com avec une rubrique doigté pour clavier alphanumérique
sense-lang.org (cliquer sur le drapeau pour changer la langue en français) avec clavier français, belge et suisse

Amériorer sa vitesse par le jeu
sense-lang.org (cliquer sur le drapeau pour changer la langue en français) avec clavier français, belge et suissehttp://sense-lang.com en français

Tester sa vitesse
http://keybr.com: cliquer sur Paused. Au dessus du texte à taper la langue peut être changée.

Lecture complémentaire

Mes raccourcis claviers préférés

h1

Emploi/Formation : Une lettre de motivation avec une typographie bien française

avril 13, 2010

Après avoir vu ces dernières années de nombreux CVs et lettres de motivation, il me semble important de rappeler quelques règles de typographie qui s’avèreront essentielle pour avoir une chance de décrocher un emploi. Voici donc un document .pdf de l’IRISA (Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires) de Rennes en France.

1. Pourquoi porter attention à la typographie

On ne le rappelle jamais assez. Les lettres de motivation sont des documents que vous pouvez faire relire. Si vous les écorchez, cela veut dire que les documents que vous rédigerez au nom de votre entreprise n’auront que très peu de chance d’être corrects. Vous risquez donc abîmer l’image de votre employeur auprès des autres services, auprès de ses clients, etc. Ce risque il ne le prendra probablement pas et s’arrêtera avant même d’avoir évaluer votre potentiel technique.

2. Un document de 8 pages pour aller à l’essentiel

http://www.irisa.fr/dream/Pages_Pros/Thomas.Guyet/enseignements/IAA1/Typographie.pdf

  1. Précision préalable
  2. Alphabet français
  3. Espaces et signes de ponctuation
  4. Quelques cas particuliers pour la ponctuation
  5. Abréviations
  6. Accents
  7. Emphase
  8. Nombres
  9. Majuscules
  10. Bibliographie
  11. Règles de lisibilité
  12. Conclusion
  13. Ressources sur les règles typographiques

Lecture complémentaire

http://jacques-andre.fr/faqtypo/lessons.pdf Petites leçons de twpographie (52 pages)

h1

3 raisons pour créer un site Internet pour son CV

mars 2, 2009

Vous recherchez un stage, un emploi utilisant le logiciel sAS et on vous conseille de créer un site Internet pour votre CV. Mais quels sont les avantages de cette approche ?

1. Une seule place pour des informations détaillées et mises à jour

Les sites communautaires sont nombreux. Mettre à jour l’information sur chacun d’eux demande beaucoup de disponibilité. Une alternative est d’ajouter un lien vers votre CV dans chaque d’eux. Vous

  • gagnez du temps dans les mises à jour
  • proposez une information mise à jour en temps réel
  • avez une plus grande flexibilité qu’en au contenu

Rappel : 4 sites communautaires qui ont la cote.

  • En France, viadeo.com est le site de communauté professionnel le plus usité.
  • Linkedin.com s’adresse à un public plus large mais par forcément francophone.
  • Facebook garde encore une place priviliégiée pour le contacts non professionnels. Pour ma part, j’ai choisi de créer deux comptes : un perso et un pro.
  • Xing.com s’adresse davantage à un public germanophone.

2. De multiples supports de communication pour votre lien « CV Internet »

Les occasions de communiquer un lien vers votre CV sont nombreuses :

2.1 Votre CV : le CV est probablement le premier support de communication dont vous disposez. Un recruteur qui aura accès à votre CV est potentiellement une personne qui pourra vous proposer un poste à plus ou moins long terme. Votre CV ne sera pas obsolet d’ici un an ou deux si vous y ajouter un lien vers votre CV. Vous donnez de la valeur à votre CV.

2.2 Les réseaux professionnels : viadeo.com, linkedin.com, facebook.com, xing.com. Vous pouvez me contacter pour ensemble partager notre réseau SAS.

2.3 Les site de l’emploi : monster.com et les autres sites spécialisées dans l’emploi ne vous permettent pas de partager toute l’information que vous souhaitez communiquer avec un recruteur. Le lien vers votre CV parera à ce problème.

2.4 Les forums de discussion : le forum spécialisé en informatique http://forum.hardware.fr dispose d’une rubrique sur l’emploi et la formation où vous pouvez échanger sur les thématiques de l’emploi. Le forum www.developpez.com dispose d’une rubrique SAS. La contrainte principale de ce dernier est l’obligation d’envoyer 50 messages sur le site pour être autorisé à ajouter un lien promotion vers son CV ou autre.

2.5 La signature en fin d’email : tous vos correspondants seront informé de votre recherche d’emploi si vous ajouter un lien vers votre CV dans la signature de vos emails.

2.6 Votre carte de visite : les cartes de visites personnelles restent d’un usage limité (soirées de networking, forum emploi, etc.). Du coup, des sites d’achat de carte de visite en ligne peuvent s’avérer suffisant. En effet, ils proposent pour la première commande 250 cartes de visite gratuite. Comptez en plus 10 à 15 euros si vous voulez vous épagner la publicité au dos de la carte de visite. Voir l’offre de VistaPrint.fr.

3. Enrichissez votre CV

Vous avez la liberté de dépasser la contrainte d’une page A4 requise par un CV traditionnel.

3.1 Vos réalisations : Vous pouvez ainsi ajouter des liens vers vos travaux :

  • rapports de stages
  • publications
  • etc.

Je me souviens de l’entretien pour mon premier poste. La page consacréée à mon CV avait été imprimée par le recruteur. Elle donna lieu à un échange plus ciblé. Pensez à fournir une version imprimable de 4/5 pages maximum pour un éventuel entretien.

3.2 Détaillez votre formation : Expliquez le contenu de votre formation en insistant sur les sujets qui vous tiennent à coeur.

Pour un recruteur, il est difficile de savoir exactement les compétences acquises lors d’une formation par un simple intitulé de diplôme. Vous pouvez avec un CV Internet lister les cours que vous avez suivi avec un descriptif des travaux accomplis. Par exemple :

  • 20h de travaux tutorés sous SAS,
  • présentation d’un projet de groupe devant un auditoire de 20 personnes sur une thématique de la finance,
  • participation à une conférence sur le thème « xx ».
  • etc.

3.3 Mulitipliez les formats de votre CV, un ficher .pdf and un fichier .rtf : Certains recruteurs préfèrent un CV au format .pdf car la mise en page ne change pas d’un ordinateur à l’autres. D’autres (les agences de recrutement notamment), optent pour une version .rtf (Word) pour pouvoir ajouter leurs coordonnées avant d’envoyer le CV à leur client. En proposant les deux versions téléchargeables, vous répondez rapidement aux besoins d’un public plus large.

3.4 Ajoutez des témoignages : Vos collègues, maîtres de stage, anciens responsables sont autant de personnes pouvant accréditer de votre professionnalisme. Sollicitez d’eux un message réaliste mettant en valeur des qualités susceptibles de servir dans un prochain poste.

3.5 Tenez les recruteurs informés de votre disponiblité : sur votre site vous pouvez montrer votre statut actuel : recherche active de stage, d’emploi ou vos dates de disponibilité à venir.

4. Un coût modeste voir nul pour une technologie facile à maîtriser

La technologie WordPress pour contruire son site : La plateforme Wordpess (ce n’est pas la seule) propose un la création d’un site Internet. Vous pouvez ajouter des posts sous le principe des blogs et/ou des pages dont le contenu n’a pas la même temporalité. Ce service est gratuit. Vous n’êtes pas obligé d’avoir un hébergement.
Un nom de domaine pour communiquer un nom de site mémorisable : parce qu’un nom du type martindupond.fr est plus parlant que martindupond.wordpress.com, il est conseillé d’acheter pour moins de 15 euros par an un nom de domaine. Parmi les fournisseurs, on trouve amen.fr , 1and1.com ou encore celui que j’utilise maintenant ovh.com

Un hébergement pour les plus disponibles : si vous avez l’argent, et le temps d’installer et de mettre à jour la technologie WordPress sur un hébergement payant fourni par votre fournisseur de nom de domaine, faites-le. Ainsi tous vos liens que trouvera Google seront effectivement ceux de votre nom de domaine. Si vous décidez dans un premier temps de ne pas avoir d’hébergement payant, vous perdrez au moment du changement et pendant quelques semaines toute la notoriété acquise auprès des moteurs de recherche.

En résumé, un site Internet pour son CV est un investissement : vous prenez le temps de le construire aujourd’hui et dans 3 ans, il sera toujours pertinent si vous prenez un minimum soin de lui.

Lectures complémentaires

h1

Mes raccourcis clavier préférés

août 19, 2008

Retrouvez une version mise à jour de cet article sur mon autre site : clubdesblogueurs.com : Mes raccourcis clavier préférés sous Windows. Profitez en plus d’un article supplémentaire : Mes raccourcis clavier préférés sous Mac

Les raccourcis clavier font gagner énormément de temps. Voici mes préférés dans un environnement Windows pour quelques produits Microsoft (Word, Excel, Internet Explorer), SAS et Acrobat Reader.

1. Les raccourcis « les plus courants »

Copier/Couper/coller : si vous ne connaissez que trois raccourcis, ce sont probablement ceux pour copier (copy), couper (cut) une zone de texte et ensuite la coller (paste).

CTRL+ C (copier ; copy)

CTRL+ X (couper ; le x a la forme d’un ciseau)

CTRL + V (coller ; paste)

Sélectionner tout le texte : COPIER et COUPER sont souvent utilisés en combinaison avec CTRL+A qui sélectionne l’intégralité de la fenêtre active, qu’il s’agisse d’un éditeur de texte sous Word, sous SAS, d’un email, ou d’une page Web.

CTRL + A (sélectionner tout le texte)

Changer le style des caractères : selon que le texte sélectionné est à mettre en gras, en italique ou à souligner, les lettres B (bold), I (italic), U (underline) sont ajoutées à la touche CTRL. Pour annuler l’opération, la même manipulation est effectuée une seconde fois.

CTRL + B (mettre en gras ; bold)

CTRL + I (mettre en italic ; italic)

CTRL + U (souligner ; underline)

Annuler : la dernière tâche effectuée peut-être annulée avec CTRL+Z.

CTRL + Z (annuler la dernière action)

Sauvegarder : Pour lancer la sauvegarde du document en cours, ajoutez S à la touche CTRL.

CTRL + S (sauvegarder le fichier ; save)

Répéter une tâche : vous venez de mettre en gras, la première phrase d’un paragraphe. Vous voulez maintenant répétez cette action pour tous les paragraphes. Après avoir sélectionné la nouvelle zone de texte, soit vous retapez CTRL+B, soit vous utilisez le bouton F4. Cette touche s’applique à n’importe quelle action à renouveler.

F4 (répéter la dernière action)

Rechercher un texte dans un document : qu’il s’agisse de parcourir un fichier PDF comme ceux pour les articles SUGI, etc. sur SAS, un programme SAS ou un rapport, la touche CTRL+F (find) activera la fenêtre de recherche de mots.

CTRL+F (rechercher un mot ; find)

2. Des raccourcis pour Excel

Naviguer entre les feuillets : Savoir naviguer entre les feuillets d’Excel est très pratique. Pour cela il faut utiliser en combinaison la touche CTRL avec les touches « Pages Suivantes » et « Pages Précédentes ».

CTRL+ »Page Suivante » (basculer sur le feuillet suivant)

CTRL+ »Page Précédente » (basculer sur le feuillet précédent)

Souvent, j’utilise ces raccourcis en combinaison avec CTRL+ »début » pour que la cellule saisie soit en haut à gauche, en cellule A1.

CTRL+Début » (mettre le curseur en cellule A1)

Etendre une formule à plusieurs cellules avec le symbole $

Lorsque je travaille avec des formules, la touche F4 change la position des symboles dollars $ dans la formule. Quel est l’intérêt ? Voici un exemple où on fait référence à la cellule A1 (=A1). A représente le nom de la colonne et 1 le numéro de la ligne.

Par défaut

  • Si on étend cette fonction à la cellule à droite, l’information est décalée par une colonne. A deviendra B et on aura la fonction =B1.
  • Si on étend cette fonction à la cellule du dessous, l’information est décalée par une ligne. 1 devient 2 et on aura la fonction =A2.
  • Si on étend sur la droite et vers le bas la fonction d’une case, on aura alors la fonction =B2.
  • etc.

Fixer une colonne, une ligne ou les deux

  • Si le nom de la colonne est fixé en ajoutant un symbole dollar $ devant le nom de la colonne, la colonne A sera toujours la colonne de référence. =$A1.
  • Si le nom de la ligne est fixé, la ligne 1 est toujours celle de référence =A$1. Seul le nom de la colonne peut changer
  • En fixant, à la fois, la colonne et la ligne =$A$1, la fonction fera toujours référence à la cellule A1.

Etendre la sélection : La touche F8 est une autre de mes favorites sous Excel. Elle permet d’étendre la sélection de cellules qui est ensuite définie en déplaçant le curseur.

Étendre le même nombre sur plusieurs cellules : Si vous sélectionnez une cellule et souhaitez étendre sa valeur à d’autres cellules, il faudra maintenir la touche CTRL enfoncée. Sinon, chaque nombre sera incrémenté par 1.

3. Un raccourci sous Word

Ajouter une tabulation dans un tableau est possible en combinant la touche CTRL avec la touche de tabulation TAB.

CTRL+TAB (ajouter une tabulation dans un tableau de Word)

4. Des raccourcis pour le navigateur Internet Explorer

Naviguer entre les onglets : La touche de tabulation sert à passer au champ suivant. Pour revenir en arrière, la touche de mise en majuscule MAJ (shift) est ajoutée. Ce raccourci n’est pas propre à Internet Explorer. On l’adore à chaque fois qu’on a deux champs à remplir : un pour le nom de l’utilisateur et l’autre pour le mot de passe.

Tab (passer au champ suivant)

MAJ+Tab (passer au champ précédent)

Des raccourcis occasionnels : De temps à autre, je me sers des touches F5 pour rafraîchir une page et F11 pour mettre en plein écran (répéter l’opération pour revenir en mode standard).

F5 Rafraîchir une page

F11 Mettre en plein écran

Jouer avec les onglets : En écrivant cet article, j’ai fouiné un peu sur le net. Voici deux autres raccourcis qui me semblent bien pratique : ouvrir un onglet avec CTRL+T, passer d’un onglet à l’autre

CTRL + T (ouvrir un nouvel onglet ; CTRL+W pour le fermer)

CTRL + Tab (naviguer entre les onglets)

Naviguer dans un menu déroulant : Dans un menu déroulant pour choisir un pays, il suffira de choisir la lettre F pour voir le premier pays commençant par F.

5. Des raccourcis sous SAS

Lister tous les raccourcis SAS disponibles sous Windows : la touche F9 permet de lister tous les raccourcis SAS disponibles sous Windows

F9 (lister les raccourcis SAS).

Exécuter un programme : La touche F8 exécute tout le contenu de l’éditeur SAS actif ou le code sélectionné.

F8 (exécuter un programme SAS)

Vider une fenêtre de son contenu : La touche CTRL+E nettoie le contenu de la fenêtre active, qu’il s’agisse de l’éditeur, de la LOG ou de l’OUTPUT.

CTRL + E (effacer le contenu d’une fenêtre SAS contenant du texte)

6. Des raccourcis indépendants d’un logiciel

Afficher le gestionnaire des tâches : vous voulez interrompre un programme qui ne répondu plus, tentez l’arrêt via le gestionnaire des tâches (task manager).

CTRL+ALT+SUPPR

Afficher la barre Windows : Pour faire apparaître la barre Windows et ainsi accéder à la liste des programmes via le bouton DEMARRER ou à la liste des programmes en cours, le bouton Windows suffit.

Windows (rendre active la barre Windows)

Réduire toutes les fenêtres actives : Réduire toutes les fenêtres pour faire apparaître votre poste de travail est possible avec les touches Windows et D combinées.

Windows+D (réduire toues les fenêtres actives)

Naviguer entre les applications ouvertes : Pour passer d’une application à l’autre, la touche ALT est maintenue enfoncée et on a tape autant de fois que nécessaire sur la touche de tabulation pour sélectionner celle de son choix.

ALT+Tab (mettre au premier plan une application)

Renommer un fichier dans une arborescence : En cliquant deux fois sur un nom de fichier dans une arborescence, le texte est prêt à être modifié. Une autre solution, pour renommer un fichier, est de cliquer une fois seulement dessus et d’appuyer sur la touche F2.

F2 (renommer un nom de fichier)

Sélectionner des fichiers dans une arborescence (ou dans un menu déroulant) : Pour sélectionner des fichiers distincts dans un répertoire, la touche CTRL doit être maintenue enfoncée. Par contre, si les fichiers se suivent, le premier sera sélectionné. Puis en maintenant la touche MAJ, le dernier sera à son tour sélectionné.

CTRL+sélection des fichiers (sélectionner des fichiers distincts)

Sélection du premier fichier puis MAJ+sélection du dernier fichier (sélectionner des fichiers contigus)

Créer un raccourci pour ouvrir un logiciel : Pour ajouter un raccourci clavier à une application. Sur certains claviers, il existe le bouton pour ouvrir le logiciel Calculatrice. Je la trouve pratique pour faire des calculs de base et plus rapide que d’ouvrir Excel. Pour ajouter le raccourci, il faut agir en trois étapes :

  • Testez le raccourci de votre choix pour vérifiez au préalable que ce raccourci clavier n’existe pas sur votre ordinateur.
  • Retrouvez le nom du logiciel dans Démarrer/Programmes/Accessoires et faites un clique-droit pour afficher la fenêtre PROPRIETE.
  • Dans l’onglet RACCOURCI, ajoutez la lettre C. D’office CTRL+ALT apparaissent. Le raccourci sera donc CTRL+ALT+C.

Créer un raccourci pour changer de langue de travail : vous avez la possibilité de créer un raccourci clavier pour passer d’un clavier en anglais à un clavier en français par exemple. Il faut aller dans le panneau de configuration pour créer ce nouveau raccourci.

Capture d’écran : Faire une capture d’écran permettra de documenter un email ou un rapport afin de rendre les explications plus claires. Deux possibilités sont envisageables : capturer tout l’écran ou capture la fenêtre active. A chaque fois, il faut utiliser la touche ImprEcr en haut à droite du clavier. Entendez par là « Impression Ecran ».

ImprEcr

ALT+ImprEcr (fenêtre active)

7. Les petits nouveaux qui me semblent sympa

Changer de case : pour mettre en majuscule ou en minuscule un texte donné, appuyez sur les touches MAJ et F3. La touche MAJ (shift) est représentée par une flèche montante. Il s’agit de cette touche utilisée conjointement avec une lettre pour l’affiche en majuscule.

Maj+F3 (mettre tout en majuscule ou en minuscule)

Note : Pour trouver de nouveaux raccourcis existants, pensez à regarder dans le menu du logiciel, pour voir s’il y a un raccourci d’annoter aux sélections effectuées le plus souvent.

Note : Votre logiciel de messagerie a probablement un raccourci pour rafraîchir la liste des emails reçus et faire apparaître les derniers. Sous LotusNotes, c’est le raccourci F9 qui se charge de se travail.

Et vous, quels sont vos raccourcis préférés ?

h1

6 conseils pour vos emails

juillet 7, 2008

Le programmeur SAS ne fait pas exception dans le monde du travail lorsqu’il s’agit de communiquer par email avec ses partenaires et collaborateurs.

Dans l’industrie pharmaceutique, le programmeur travaillera souvent à distance avec un statisticien qu’il n’aura parfois jamais vu. Ensemble, ils clarifieront les caractéristiques d’un tableau à fournir et compareront leurs résultats. Le programmeur aura aussi fréquemment un manager très occupé qu’il consultera en allant à l’essentiel, optimisant le temps de chacun.

Voici quelques conseils pratiques qui font appel au bon sens.

1. Faites des emails courts, un par question

Avez-vous remarqué que, lorsque vous recevez un long pavé par email, vous n’y répondez souvent pas aussitôt. Privilégiez donc des emails courts quitte à faire plusieurs emails, un par question à poser. Les points les plus faciles à répondre trouveront ainsi une réponse très rapide et ne seront pas noyés au milieu d’un bloc compact.

2. Interrogez vous sur la pertinence de votre email

Il est tentant d’envoyer un email pour des détails mineurs. Les managers et statisticiens reçoivent quantités d’emails. Réfléchissez à deux fois avant d’envoyer un email. Si vous ne faites pas partie de ceux qui envoient des emails « à gogo », votre interlocuteur prendra une attention à lire vos emails car il saura que ce sont des emails importants.

3. Optez pour un vocabulaire universel

Optez pour un vocabulaire non technique que vous parliez à un expert ou non. Au final, le message sera universel et pourra être transféré à d’autres interlocuteurs non prévus initialement. Evitez donc de nommer des noms de variables ou des procédures de manière brute. Rien, par contre, ne vous empêche de rajouter ces informations en complément.

4. Structurez votre email

Numérotez vos paragraphes : par soucis de clarté, ajoutez une numération. Cela sera très pratique lorsque votre email aura pour but de rappeler les points discutés avec votre interlocuteur.

Commencez par introduire le sujet : Votre destinataire travaille probablement sur d’autres sujets et n’a pas forcément en tête le projet qui vous concerne. Il est dont important d’introduire le sujet.

Faites force de proposition : Présentez les problèmes et listez aussi des actions possibles. Cela épargnera du temps à votre collaborateur qui n’aura plus qu’à prendre une décision.

Clarifiez votre attente envers votre destinataire : Finissez par une phrase qui définira clairement si vous attendez une réponse et si oui sur quel point en particulier. N’hésitez pas à mettre en valeur cette phase en changeant de couleur par exemple.

Des mots-clés dans l’objet : Si votre email a un but purement informatif, précisez-le dans l’objet de votre email par le mot INFO. S’il s’agit d’un problème, vous avez le raccourci PBM pour attirer l’oeil du destinataire. Enfin précisez le nom de l’étude sur laquelle vous travaillez en plus du point particulier abordé dans l’email.

5. Relisez-vous

Enfant, c’était ma grand-mère qui corrigeait mes cours avec son crayon papier taillé au couteau, lors que je lui les récitais mes leçons. Aujourd’hui, écrivant principalement en allemand et en anglais ce sont mes collègues qui me corrigent quand j’ai des messages ou documents importants à rédiger. Cela reste la meilleure manière de progresser dans la langue et d’éviter les malentendus.

Bien sûr, cette aide est à demander de manière ponctuelle et seulement après avoir fait des efforts :

  • avoir relu son travail auparavant
  • avoir passé son texte au correcteur de Word.

6. Tenez compte des contraintes techniques

Impression : votre email aura de grandes chances d’être imprimé. Evitez les images et tableaux trop larges. En dehors de votre premier contact où vos coordonnées complètes seront détaillées, privilégiez une signature courte. Cela évitera d’avoir le plus souvent une page de plus à l’impression juste pour la signature.

Pièce jointe : même si toute l’information est contenue dans une pièce jointe, sélectionnez l’extrait le plus important et copiez le dans l’email. Cela aidera le lecteur à classer votre mail : à répondre, à sauvegarder, etc. Par ailleurs, précisez dans le mail qu’il y a une pièce jointe pour qu’il la remarque. Si vous l’oubliez votre destinataire le remarquera et pourra vous prévenir.

N’hésitez pas à compléter la liste en envoyant un commentaire.

h1

8 compétences pour un CV grâce aux loisirs

mai 2, 2008

KL

Faites de vos loisirs un argument pour montrer vos qualités humaines. En plus de vos jobs d’été et vos stages, vos loisirs parlent pour vous. Avant de rechercher une compétence, l’employeur veut un collaborateur qui s’intègre bien à l’équipe en place, qui défend la même philosophie, les mêmes valeurs. C’est une très bonne chose. Cela réduit les chances de passez 5 jours par semaine au boulot avec des personnes qui vont sont antagonistes à défendre des projets que vous désapprouvez. Voici quelques pistes. A vous d’adaptez et de compléter selon votre parcours.

1. Intervenez en réunion : bureau des élèves, association, club sont trois cas où les réunions sont monnaie courante. En tant que conducteur de réunion vous apprendrez à être concis, gérer les interventions. En tant que secrétaire de réunion, vous apprendrez à planifier une rencontre, rédiger un compte-rendu de réunion. En tant qu’intervenant, vous mettrez en avant vos qualités d’orateur.

2. Travaillez en équipe : qu’il s’agisse de vacances en groupe, de groupe de musique, d’un sport d’équipe ou de travail volontaire, votre capacité d’évoluer en équipe sera mise à l’épreuve.

3. Prenez le téléphone : qu’il s’agisse de faire des démarches administratives, de démarcher pour une association, d’organiser des vacances, prenez le téléphone et contactez des personnes que vous ne connaissez pas pour faire des réservations, prendre rendez-vous. Cette capacité à prendre le téléphone vous servira toujours en commençant par la recherche d’un job pour établir un suivi de vos candidatures.

4. Faites preuve d’initiative : si vous aimeriez qu’une activité existe pour vos besoins personnels, c’est peut-être le moment de se demander si vous ne pourriez pas être le moteur de ce projet.

5. Négociez dans la vie de tous les jours : dans vos achats de la vie courante, prenez l’habitude de négocier. Vous serez surpris de ce que vous pouvez obtenir. Cette pratique est très peu courante dans les pays occidentaux. Pourtant cette capacité pourra s’avérer très utile pour négocier votre rémunération.

6. Apprenez via vos lectures : vos lectures sur le monde professionnel seront un bon outil pour évoluer. Personnellement, j’affectionne particulièrement le magasine Management et le blog www.conseilsmarketing.fr.

7. Donnez des formations : votre côté pédagogique sera valorisé si vous donnez des formations. On vous pose régulièrement des questions sur un sujet que vous maîtrisez ? Vous connaissez des organismes ayant besoin de vos compétences. Si c’est le cas, c’est peut-être le moment d’envisager de donner des cours.

8. Encadrez un groupe : en encadrant une sortie, vous mettrez en valeur vos capacités d’organisation et votre souhait de prendre des responsabilités. Encadrer des sorties sportives ou être moniteur dans un camp de vacances sont d’excellentes expériences.

h1

6 conseils pour un CV SAS débutant

avril 17, 2008

Vous commencez vos études et vous voulez mettre toutes vos chances de votre côté pour votre entrée dans la vie activité ? Les études se terminent et vous voudriez devenir consultant SAS ? Comment construire votre expérience et créer un CV débutant béton. Car oui, l’expérience ne fait pas tout. Les recruteurs savent que vous ne connaissez pas le SAS base sur le bout des doigts. Ce qu’il recherche est un peu plus subtil. Voici 8 conseils pour construire un CV attractif.

1. Adaptez votre CV : il est très tentant de construire un CV passe partout et de l’envoyer au plus grand nombre. Pourtant dans les faits, il est plus efficace de cibler l’employeur et de renforcer les points qui l’interpelleront. Par exemple faire des CVs de programmeur SAS et de statisticien distincts. Il est courant de dire qu’on s’intéresse plus spontanément avec les personnes qui nous ressemblent, qui ont un point commun avec vous. A vous de donner la change à l’employeur de retrouver ce qui lui est familier.

2. Citez des actions illustrez votre intérêt pour le SAS : mentionnez dans votre CV toutes vos expériences relevant du SAS  que ce soit dans le cadre universitaire (stages, cours de SAS, projets conduits sous SAS, travail pour la junior entreprise de l’établissement sous SAS), de rencontres (séminaires universitaires, conférences utilisateurs), sur le net (forums de discussion) ou par le biais d’une certification SAS.

3. Détaillez votre expérience SAS par projet / stage : donnez des pistes au recruteur pour évaluer votre niveau de SAS. De plus cela de donner une part plus grande à SAS de la surface de votre CV. En effet, si vous pointez uniquement SAS dans les compétences informatiques et que vous le faite suivre d’autres langages de programmation ou logiciel statistique, cela donnera l’impression :  » connaît un peu de tout mais pas grand chose de chaque « .

  • Modules : listez les modules utilisés (SAS/Base®, SAS/Graph®, Macros, ODS®, SAS/STAT®, etc.),
  • Version SAS : précisez les versions de SAS utilisées (V 8.2, V.9.1.3)
  • Système d’exploitation : avez-vous travaillé sous Unix ou sous Windows ?
  • Réalisations : quel sont les résultats concrets de votre travail ? Précisez notamment ceux que vous pourriez refaire : statistiques descriptives sous formes de tableaux, génération de listings, validation de macros, rédaction d’un manuel utilisateur, migration de données, développement de routines, etc.

4. Partagez votre connaissance du secteur d’activité et du métier de consultant : pour collectez des informations sur la pharmaceutique, la finance, les études marketing, vos rencontres et vos lectures vous seront précieuses. Bien sûr, il y a les stages et les projets universitaires. En plus, vous pouvez rencontrez des professionnelles lors de journées avec les anciens étudiants de votre école, lors de conférences utilisateurs. Sur le net, les blogs professionnels commencent à se développer. On trouve aussi des groupes de discussions et des newsletters. La presse généraliste et spécialisées peut donner une vue moins spécialisée SAS pour mieux comprendre les enjeux, l’évolution du marché et des acteurs principaux.

5. Montrez votre capacité à communiquer en anglais et à progresser : parlez de vos études à l’étranger, vos voyages scolaires, échanges entre villes jumelées, vos rencontres avec des anglophones via une association ou un tandem, votre temps passé à écouter la radio anglaise ou à voir des films et séries américaines.

6. Citez des exemples reflétant votre personnalité et vos aspirations : vos stages sont autant de chances d’argumenter ce stage argumenta t-il en ma faveur lorsqu’il s’agira … d’évoluer dans un secteur d’activité, de mobilité, de vivre dans une grande ville, de perfectionner une langue, de s’adapter à un environnement international,  multidisciplinaire. De plus le choix du lieu d’étude par rapport à votre domicile familial pourra valoriser votre mobilité. Vos loisirs valoriseront votre capacité à travailler en équipe, à faire preuve d’initiative, à communiquer par téléphone, à encadrer une équipe, …

Quelque soient vos choix dans votre parcours, l’important est de restez cohérent.

h1

7 conseils pour un CV bilingue anglais

avril 2, 2008

Aujourd’hui parler l’anglais, ce n’est pas un plus, c’est un pré-requis, comme savoir écrire et savoir allumer un ordinateur. Dans le monde SAS, l’anglais aussi un besoin pour lire et rédiger des supports en anglais, pour dialoguer avec des collègues de différents pays. Comme parvenir à progresser en anglais et à enrichir votre CV ?

1. Etudiez à l’étranger : une année d’échange à l’étranger est de plus en plus accessible et de plus en plus courant. Les universitaires ont fait de gros progrès en matière d’équivalence, d’administration et de financement.

2. Voyagez constructif : les voyages scolaires sont une première immersion dans un environnement différent. En outre, les échanges entre villes jumelées sont le moyen d’aborder des thèmes qui vous est propre (exemple : jouer lors d’un concert dans le pays d’accueil).

3. Participez à des activités avec des membres associatifs anglophones : les anglais s’installant en France sont de plus en plus nombreux. Des associations organisent des activités avec eux et ceux ayant un intérêt pour l’Angleterre et/ou la langue anglaise. C’est un bon moyen de parler anglais et d’échanger sur une culture. J’ai connu une association EuroMayenne qui propose au niveau de ce département ce type de rencontres.

4. Sirotez un verre en parlant anglais via un tandem : la moitié d’une discussion en anglais, l’autre en français, le tout en sirotant un verre, c’est possible avec les tandems. Fouinez sur le net pour rencontrer des anglophones voulant progresser en français.

5. Façonner votre oreille en écoutant la radio : apprendre une langue ce n’est pas toujours un travail conscient et actif. Ecoutez en font sonore la radio anglais via Internet et votre oreille s’adaptera au fil du temps à la prononciation et mémorisera du vocabulaire. Vous vous surprendrez à utiliser des mots qu’a priori vous n’avez jamais rencontrés : www.bbc.co.uk/radio

6. Ecoutez les films et séries américaines en langue originale : se faire plaisir est essentiel pour apprendre une langue. Alors pourquoi ne pas regarder des films et séries américaines qui vous plaisent en langue originale. En complément, le sous-titrage en langue anglaise est un bon moyen pour aider le cerveau à faire coïncider un son à une écriture.

7. Utilisez intelligemment des traducteurs comme deepl.com

h1

Ce stage est-il fait pour moi ? 6 questions à se poser.

mars 16, 2008

 paris_fr.jpg

Dans votre parcours universitaire, vous serez amenés à faire des stages. Ceci est plus qu’une obligation pour obtenir un diplôme. C’est le moyen d’argumenter vos motivations lors de votre future recherche d’emploi. Votre CV en sera grandement enrichi. Voici une série de questions à se poser pour faire un choix stratégique. Ce stage argumenta t-il en ma faveur lorsqu’il s’agira … ?

1. … du secteur d’activité : SAS touche de nombreux secteurs d’activités.

  • SAS est un standard de la pharmaceutique.
  • Il devient de plus en plus répandu dans les secteurs de la finance, des télécommunications et de la grande consommation.
  • SAS est utilisé de manière sporadique dans les autres organismes publics et privés.

Selon le secteur, les bases de données sont d’importance différente et traitent de problématiques particulières.

  • Les essais cliniques on de petites bases de données 
  • De larges bases servent pour l’étude des profils clients (CRM ou Customer Relationship Management)
  • La modélisation des risques en milieux bancaire et assurance se base sur de nombreuses données.

Votre stage est-il en accord avec vos préférences sectorielles ?

2. … de mobilité : le consultant change de lieu de travail plus ou moins fréquemment.  

  • La zone géographique est variable : la mobilité du consultant peut aller d’une grande ville à un continent voir au monde.
  • La durée des missions est variable : les missions dans le secteur du SAS peuvent durer quelques semaines mais aussi quelques années. On commence par quelques mois. Le client renouvelle le contrat. Et de fil en aiguille, on peut très facilement rester plusieurs années.

Votre stage se situe t-il dans une ville différente de votre lieu d’étude ? de votre famille ? Si la réponse est oui et que vous voulez argumenter votre mobilité, vous aurez des faits à présenter plutôt que de belles paroles.

3. … de vivre dans une grande ville : environ 80% des jeunes diplômés du diplôme STID (DUT Statistique et Traitement Informatique des Données) de Vannes travaillaient sur Paris en 1998. Comment montrer votre souhait de vivre sur Paris si ce n’est en faisant un stage dans une grande métropole ?

4. … de parler couramment anglais : l’anglais est la langue de travail du SAS. Une fois que vous avez touché la version anglaise du SAS, vous n’avez plus envie de toucher à la version française. La documentation SAS est à dominante en anglais. Certains secteurs d’activité font travailler des équipes sur plusieurs continents comme la pharmaceutique. D’autres font intervenir des compétences de multiples pays sur un seul site. En recherche, les articles scientifiques sont écrits en anglais pour toucher un public plus large. Dans tous ces cas, l’anglais est un indispensable. Votre stage sera-t-il un moyen de mettre en valeur cette compétence en langue anglaise, voir de la développer ?

5. … de s’adapter à un environnement international : comme indiqué dans le point précédent, certains postes font travailler des équipes venant d’Europe et d’ailleurs. A titre d’exemple en tant que consultant dans la pharmaceutique, j’ai des collaborateurs allemands, américains, anglais, russes, hongrois, camerounais,… En stage, j’ai aussi travaillé avec des grecs, vietnamiens, rwandais, philippins… C’est une vraie source d’enrichissement pour celui qui a une vraie ouverture d’esprit. Votre stage vous fera t-il évaluer dans un environnement international ?

6. … de travailler avec des collaborateurs pluridisciplinaires : biostatisticiens, financiers, managers, chercheurs, data managers,… la liste des métiers de vos collaborateurs peut être très hétéroclite. Votre stage mettra t-il en valeur votre capacité à vous adapter à votre entourage ?

Vous noterez que je n’ai pas mentionné « … de se perfectionner en SAS ».  J’imagine que vous l’avez déjà sur votre liste. Même si c’est important, vous n’aurez une réponse complète qu’à l’issue du stage. Ceci ne doit donc pas être votre seul argument. Evaluez les questions qui à vos yeux méritent un oui. Chacun à ses propres souhaits et contraintes. Toutes se valent.

h1

Le SAS vous captive ? 8 astuces pour le montrer dans un CV

mars 9, 2008

ksfe.jpg

Pour construire un CV SAS débutant, il faut savoir montrer son intérêt pour le logiciel … sans avoir à disposition la carte « Expérience ». Il existe quelques astuces pour contourner le problème lorsqu’on a eu que quelques cours obligatoires dans son parcours.

1. Choisissez des options parlantes : choisissez une option SAS à l’université si elle existe. Pensez à ajouter le nombre d’heures.

2. Privilégiez le SAS dans vos projets universitaires : qu’il s’agisse d’un projet de fin d’année ou de simples exercices, privilégiez le logiciel SAS lorsque le choix vous est offert.

3. Donnez des cours : si votre université propose des cours, travaux de soutien ou de support impliquant le logiciel SAS, jouez cette carte.

4. Rejoignez la junior entreprise de votre établissement : quelques écoles ont une junior entreprise en place. D’un côté, il y a un groupe d’étudiants qui trouve des clients et facturent à un prix défiant la concurrence pour des prestations liés à leur formation. De l’autre côté, il y a des étudiants qui ponctuellement sont choisis pour assurer la prestation et sont rémunérés.

5. Participez à des séminaires SAS : dans le milieu universitaire, de nombreux séminaires sont organisés. Les élèves ont la charge d’organiser l’événement en faisant venir des intervenants avec l’aide de SAS Academic et d’inviter le plus grand nombre. Le site SAS Academic France annonce ces événements https://www.sas.com/fr_fr/academic.html. SAS Academic propose également une newsletter et diffuse gratuitement les offres d’emploi que ses clients lui font parvenir.

6. Assistez aux conférences : les utilisateurs SAS se rencontrent pour partager leur expérience. Les rencontres aux pauses sont aussi importantes que les interventions en amphi. Cela permet de voir le métier sous différents angles. En photo, vous avez la clinique universitaire d’Aix-la-Chapelle où s’est tenue la conférence annuelle KSFE.

7. Intervenez sur des forums de discussions SAS : les forums developpez.net en français et SAS-L en anglais sont très dynamiques.

8. Devenez certifié SAS : SAS propose plusieurs certifications. Le premier niveau s’intitule SAS/BASE®. On peut la passer dans un organisme d’examen agréé pour moins de 150 euros.