h1

20 pistes pour vérifier le contenu d’un data set

février 16, 2010

AA : Faites des vérifications sur ces données.

BB: Vous avez un descriptif des choses que vous voulez voir vérifier ? AA : Non.

BB: J’imagine donc que vous ne savez pas quelles sont les vérifications les plus importantes ? AA : Oui c’est bien cela.

BB: Vous savez sous quelle forme vous voulez avoir l’information ? BB: Lisible.

Voici quelques pistes pour aborder ce genre de travail.

1. Travailler au niveau de la cellule

Pour chaque variable, listez les valeurs possibles.

  1. la variable A peut ne prendre que les valeurs N ou Y, ne peut prendre que des valeurs manquantes ? (valeurs discrètes).
  2. Dans quel intervalle les valeur sont-elles autorisées ? (valeurs continues).
  3. Les valeurs manquantes sont-elles autorisées ? Si oui, lesquelles pour les variables numériques : le point, .A, ._, etc. ?
  4. Les valeurs numériques doivent-elles être arrondies ?
  5. La case des variables caractères est importante ? Tout doit-il être en majuscule ?
  6. Les blancs de début, de fin ou les blancs multiples sont-ils autorisés ?
  7. Est-ce que plus d’un seul mot est autorisé ?
  8. Est-ce que les caractères spéciaux sont autorisés et si oui lesquels ? Seulement les caractères imprimables ?

2. Le cas particulier des dates

  1. Pour les variables jour, mois et années, clarifiez si la date doit être complète ou non ?
  2. Si une date incomplète est autorisée, parle t-on d’une date où seul le jour peut-être manquant, où le jour et le mois peuvent être manquants, où le jour, le mois et l’année peuvent être manquants ?
  3. Comment gère t-on les dates dans le futur ? Utilise-t-on le moment d’exécution du programme comme date séparant le passé du futur ?  Si le jour et le mois sont manquants, dit-on que l’année en cours est une valeur valide ? Ainsi, si l’année 2011 est entrée, quel est le résultat si le programme est exécuté le 31 décembre 2010 et le 1er janvier 2011 ?
  4. Comment comparer deux dates autorisant des valeurs manquantes ?

3. Travailler avec plusieurs lignes et/ou colonnes

Après avoir vérifier les valeur valables au niveau de la cellule, il s’agit de faire des comparaisons horizontales et verticales, sur toute une ligne, toute une colonne ou seulement certaines variables d’une ligne ou certaines variables d’une colonne. Voir plusieurs lignes et plusieurs colonnes.

  1. Il vous faudra clarifier si les doublons dans une variable sont autorisés.
  2. Pensez à inverser la requête. Par exemple, si les valeurs de ma variable CRITERIA finissent pas OLD alors je parle d’anciens critères. Ma requête vérifiera que lorsque CRITERIA=xxOLD alors FLAG=OLD d’une part et que lorsque FLAG=OLD, CRITERIA=xxOLD : if not (substr(criteria,length(criteria)-2)=’OLD’ and flag=’OLD’);
  3. La plus grande difficulté consistera à éviter d’avoir plusieurs requêtes pour une seule valeur erronée. Par exemple, vous avez trois variables oui/non: AA, BB et CC. La première requête vérifera que AA=Y ou AA=N, que BB=Y ou BB=N et que CC=Y ou CC=N. Ensuite, si AA=Y alors REFEREFENCE ne doit pas être manquant. Il est important ici de ne pas avoir une requête supplémentaire si déjà AA  a des valeurs non autorisés identifiées précédemment.

4. Documenter les requêtes dans un tableau

  1. Vous aurez souvent intérêt à lister toutes vos requêtes dans une table. Que vous lirez par la suite.
  2. Il peut être intéressant d’identifier chaque requête par un nom plutôt qu’un numéro cas très probable où de nouvelles requêtes doivent s’insérer entre des requêtes déjà existantes. Vous pouvez ensuite insérer un numéro pour le tri uniquement.
  3. Une autre table peut servir à lister les exceptions à la règle.

5. Présenter les résultats dans un tableau

Enfin, la présentation sous forme de tableau s’avèrera plus lisible qu’un fichier .rtf, .pdf.

  1. D’une part le volume est moindre avec un tableau qu’avec un fichier textuel. Cela décourage moins les personnes qui doivent le lire.
  2. D’autre part, sous Excel, les utilisateurs apprécieront les filtres et la possibilité de trier les données.

Vous pouvez étendre cette réflexion au cas où vous devez vérifier plusieurs tableaux. Quelles sont les variables communes aux différentes sources. Dans quelle mesure doivent-elles être compatibles ? Est-il préférable de tout programmer dans un seul programme ou d’appeler un programme par requête ? Il faudra

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :