h1

Insérer quelques nouvelles observations

juin 9, 2008

Dans l’article ‘Ajouter des lignes en combinant des data sets’, nous avons vu comment ajouter des observations en joignant plusieurs data sets. Ici, il s’agit de voir comment ajouter manuellement un nombre limité d’observations en fin de data set. Deux méthodes sont proposées : un data step avec l’option END= et l’instruction OUTPUT d’une part et l’instruction INSERT INTO de PROC SQL d’autre part.

1. Passer par un data step pour ajouter une ou plusieurs observations

L’instruction SET dispose de l’option END=. Celle-ci permet de définir une nouvelle variable. On peut s’imaginer cette variable comme une variable binaire prenant une valeur zéro pour toutes les observations sauf la dernière. Il est courant de nommer cette variable EOF, acronyme pour END OF FILE (fin de fichier).

Dans un premier temps, toutes les observations sont lues et envoyées dans le data set de sortie avec OUTPUT.

Dans un second temps, on précise à SAS que si notre variable binaire a une valeur de 1, l’observation va être de nouveau envoyée dans le data set final après avoir changé les valeurs de son choix.

Lorsque la valeur prise par la variable binaire n’est pas précisée (if eof then…), SAS assume ‘if eof=1 then…’ ou en d’autres termes ‘si la condition est vraie alors…’. Pour information, l’inverse est ‘if not eof then…’ ou ‘if eof=0 then…’.

data class;
   set sashelp.class end=eof;
   output;
   if eof then
      do;
         name=‘SASREF’;
         sex=‘F’;
         age=18;
         height=.;
         weight=100;
         output;
         name=‘SASREF’;
         sex=‘M’;
         age=.;
         height=.;
         weight=.;
         output;
      end;
run;

Cette méthode reste très contraignante. Car il faut redéfinir tous les champs au risque sinon d’avoir une valeur de l’ancienne observation. La procédure SQL est véritablement conçue pour répondre à notre besoin.

2. L’instruction INSERT de la procédure PROC SQL

Deux syntaxes sont disponibles avec l’instruction INSERT selon qu’on liste seulement les valeurs, mais pour toutes les variables ou qu’on liste à la fois les variables et leur valeurs mais seulement celles qui nous intéresse.

Ma préférence va à la seconde solution, car elle évite des erreurs dans l’ordre d’affichage des valeurs. De plus, lorsqu’on relit un programme, il est facile de faire le lien entre une valeur et la variable à laquelle elle réfère.

 2.1 Lister toutes les valeurs pour une ligne d’observation sans le nom des variables : chaque nouvelle ligne d’observation est introduite par le mot-clé VALUES. Il n’y a donc pas besoin de délimiteur entre chaque ligne d’observation. Toutes les valeurs pour une observation donnée sont listées entre parenthèses et séparées par une virgule.

proc sql;
   insert into class
   values (‘SASREF2’,‘F’,18,.,100)
   values (‘REFSAS2’,‘M’,.,.,.);
quit;

 2.2 Lister les variables qui nous intéressent seulement : chaque nouvelle ligne d’observation est introduite par le mot-clé SET. Comme précédemment, il n’y a pas de délimiteur entre chaque ligne d’observation nouvellement définie. Les variables sont listées dans un ordre quelconque. Les variables non listées prennent une valeur manquante.

proc sql;
   insert into class
   set sex=‘F’, name=‘SASREF3’,age=18,weight=100
   set name=‘REFSAS3’, sex=‘M’;
quit;

Pour plus de précisions sur l’instruction INSERT, vous pouvez vous reporter à  la SAS Online Doc. : Insert Statement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :