h1

Majuscule ou minuscule sous SAS

février 9, 2008

Caractères

Les mots majuscule et minuscule sont traduits en anglais par uppercase et lowercase. Lorsqu’un langage de programmation est sensible aux différences entre les deux, on dit qu’il est case-sensitive. Ce vocabulaire vous sera utile pour comprendre la suite de cet article.

1. SAS n’est pas sensible au changement entre majuscules et minuscules la plupart du temps : SAS ne fera pas la différence entre les textes tantôt écrits en majuscules, tantôt en minuscules dans de nombreux cas. Voici quelques exemples :

  • les mots de syntaxe propre à SAS (data, proc, do, if, filename, etc.),
  • le nom des bibliothèques (libname orig_data « c:/ »; data demo; set Orig_DATA.demo; run;),
  • le nom des jeux de données SAS (data demo; set DEmo;run;),
  • le nom des variables (age, Age, AGE).

Illustration : en consultant les métadonnées via les dictionnaires ou la procédure proc contents, on note que tous les noms des bibliothèques sont standardisées quelque soit la notation d’origine. Notez cependant le cas particulier des noms de variables qui continuent d’apparaître comme lors de la saisie initiale dans les métadonnées mais peuvent être référencées indifféremment de la case (if test=’ID’; if Test=’ID’;).

Conseil : la lecture des minuscules est plus facile. Je vous conseille de les privilégier pour écrire votre code. Vous réserverez ainsi les majuscules pour les cas particuliers, et pourrez ainsi les repérer plus facilement lors de la lecture de votre programme.

2. Les valeurs définies entre guillemets sont sensibles à la case : voici trois exemples de données sensibles aux majuscules :

  • les données des variables caractères (cntry=’FR’;),
  • le label des variables (label cntry=’Pays’;),
  • le label des data sets (data demo (label=’Panel Démographie’);).

Ces trois chaînes de caractères sont définies entre guillemets. Donc ici cntry=’FR’ est différent de cntry=’Fr’.

3. Deux fonctions pour évitez des erreurs, UPCASE et LOWCASE : pour vérifiez les valeurs d’une variable quelque soit sa case, pensez à faire une comparaison sur les valeurs standardisées (tout majuscule ou tout minuscule), au risque de perdre, sinon, des observations. Pour cela vous avez les fonctions UPCASE() et LOWCASE().

4. Exemple d’utilisation des fonctions UPCASE et LOWCASE avec les dictionnaires : personnellement je fais beaucoup appel à ces fonctions pour récupérer une partie des informations des dictionnaires. Voici un exemple où toutes les données du dictionnaire TABLE faisant appel à la bibliothèque temporaire WORK sont récupérées :

proc sql ;
    select *
    from dictionary.tables
    where upcase(libname)='WORK';
quit;

NOTE : La fonction PROPCASE met la première lettre de chaque mot en majuscule et le reste en minuscule. Pour les acronymes où les lettres sont séparées par un point, toutes les lettres sont mises en majuscule.

Plus de détails sur ces fonctions sont disponibles dans la documentation en ligne : UPCASE Function, LOWCASE Function et PROPCASE Function.


		

One comment

  1. On peut aussi parler de propcase() qui est fort utile aussi:
    data _null_;
    x=’THIS IS A DOG’;
    y=propcase(x);
    run;

    Log:
    y=This Is A Dog



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :